(29)

39. Rouvrons le débat ! sur Jean Vilar et l'île Héloïse

par Frédéric Lefebvre-Naré J'avais annoncé 40 billets sur ce blog, 40 raisons toutes suffisantes de renoncer à la vente du terrain Jean Vilar au promoteur Fiminco pour en faire un mégaplexe. Vente votée le 11 octobre dernier par le Conseil Municipal, malgré l'opposition de Marie-José Cayzac et  […]

Lire la suite

37. Travailler avec le privé sans lui vendre, c'est mieux et moins cher !

par Frédéric Lefebvre-Naré Parmi les tristes singularités du service public à la française, il y a l'habitude de vendre au privé des infrastructures de service public. De lui garantir les recettes et de lui laisser les bénéfices, en échange de quoi ? D'un peu d'argent tout de suite pour boucler le  […]

Lire la suite

36. Notre centre ville, bourré de richesses méconnues

par Frédéric Lefebvre-Naré L'implantation d'un mégaplexe sur l'île d'Argenteuil, accessible par la 4-voies, irait à l'opposé des choix faits, pour la Seine, par les départements et les régions de Paris au Havre. La "véloroute" qui concrétise cet itinéraire de promenade et de tourisme  […]

Lire la suite

35. Un centre ville est un bien commun. Ne le vendons pas.

par Frédéric Lefebvre-Naré En mars dernier, nous avons voté, avec Marie-José Cayzac mais bien seuls, contre le déclassement de l'île Héloïse. Depuis le début de ces 40 billets, ces 40 raisons toutes suffisantes d'arrêter la vente au promoteur Fiminco, je n'étais pas encore revenu sur la raison  […]

Lire la suite

34. Même à Béziers pour le Polygone, il a fallu plus de place

par Frédéric Lefebvre-Naré, avec Bernard Rols Tout d'abord, merci à la Gazette / l'Echo régional d'avoir rappelé à ses lecteurs la vente de Jean Vilar et le combat que nous menons au comité Jean Vilar, avec ma collègue au Conseil Municipal, Marie-José Cayzac. L'article pourra rappeler la pétition  […]

Lire la suite

32. Un projet à 100 millions : c'est bien beau, mais qui porte le risque ?

par Frédéric Lefebvre-Naré La Municipalité s'est réjouie d'avoir vendu le terrain Jean Vilar 7,5 millions, soit moins que la valeur en terrain â bâtir pavillonnaire, alors que le projet prévoit 145 logements, sans parler les commerces et cinémas. 7,5 millions, c'est aussi une paille dans le budget  […]

Lire la suite

31 (et 200). Priorité au centre ville historique, comme disait Georges Mothron !

par Frédéric Lefebvre-Naré 31ème de 40 raisons toutes suffisantes d'arrêter la vente de Jean Vilar au promoteur Fiminco et la construction de 60000 m2 sur cette parcelle. Et 200ème billet sur ce blog argenteuillais et engagé — merci pour votre fidélité au long de ces 3 ans ! En commentaire au billet  […]

Lire la suite

30. Sous nos yeux en centre ville, 16000 m2 de parking aérien

par Frédéric Lefebvre-Naré Le projet absurde dans lequel la Municipalité nous a engagés en vendant le terrain de Jean Vilar inclut la création de 900 places de parking sur le site. J'écrivais ici que cela demanderait au moins 12000 m2. Je m'étais trompé : c'est pire. Pour 900 places de parking, il  […]

Lire la suite

29. Le terrain Jean Vilar est simplement trop petit : comparez !

par Frédéric Lefebvre-Naré Ce mardi, lors de l'accueil des nouveaux Argenteuillais (ou des 20 et quelques nouveaux Argenteuillais venus), le Maire a évoqué le futur "pôle culturel et de loisirs sur les berges de Seine". On aurait bien imaginé un manège et un théâtre de verdure ! Ce que la  […]

Lire la suite

28. Reconstruire Jean Vilar, c'est dans nos moyens

par Frédéric Lefebvre-Naré Cette série de billets est une passionnante série de rencontres ! Merci à celles et ceux qui nous interpellent, complètent notre information, nous aident à mettre en évidence la folie du projet de la Municipalité et à dessiner des alternatives crédibles. Ainsi de réactions  […]

Lire la suite

25. Zéro coordination avec l'autre côté de la Seine

par Frédéric Lefebvre-Naré Le projet de mégaplexe à la place de Jean Vilar devrait se faire sans aucun financement du Territoire Boucle Nord, alors même que ce grand équipement culturel bénéficierait évidemment aux habitants de Colombes, Gennevilliers ou Asnières qui habitent plus près du pont  […]

Lire la suite

24. Argenteuil n'a pas à payer pour le Grand Paris !

par Frédéric Lefebvre-Naré Le titre de ce billet est un peu résumé, mais voilà le sujet : Argenteuil a gagné, selon le Maire, son "grand pari" en adhérant à la Métropole du même nom. Elle fait partie du Territoire de la Boucle Nord de la Seine, dit "T5", avec notamment Asnières,  […]

Lire la suite

23. Le meilleur endroit à Argenteuil pour construire 40000 m2… vraiment ?

par Frédéric Lefebvre-Naré Le 3 juin dernier, l'accès côté Seine au futur mégaplexe aurait été coupé. Et où aurait été le bâtiment lui-même ? En cas de forte crue (de type 1910), la salle Jean Vilar n'échappe à la montée des eaux que parce qu'elle est bâtie sur tertre… Repris de la carte  […]

Lire la suite

22. Non à Fiminco car il y a un meilleur projet : celui de Georges Mothron, "Quai de Seine"

par Frédéric Lefebvre-Naré Ce lundi, avant la victoire pas tout à fait annoncée mais plausible de Donald Trump, je faisais une pause dans la série des 40 raisons toutes suffisantes de dire NON à la vente de Jean Vilar au promoteur Fiminco, et à son projet de 40000 m2. Je proposais de "réfléchir  […]

Lire la suite

20. Un projet mal embarqué est un projet qui va nous coûter cher. À nous.

par Frédéric Lefebvre-Naré Un Argenteuillais qui se disait "tout à fait d'accord avec moi" sur la vente de Jean Vilar et le projet Fiminco, objectait néanmoins : "c'est le promoteur qui va payer" pour les travaux. Et j'imagine que comme lui, beaucoup d'Argenteuillais trouveront  […]

Lire la suite

19. Ce n'est pas aux Argenteuillais d'offrir à un promoteur un placement foncier sans risque

par Frédéric Lefebvre-Naré La majorité municipale a voté, avec l'abstention du PS, la vente du terrain de Jean Vilar au promoteur Fiminco pour 7,5 millions d'euros. Comme nous l'avons vu, ce prix de vente est dérisoire par rapport à la valeur du terrain. Mais il est dérisoire aussi par rapport au  […]

Lire la suite

Les travaux sans fin de l'avenue Clémenceau chassent le dernier Primeurs des Coteaux

par Pierre Bruneau et Frédéric Lefebvre-Naré Après 30 ans à la Halle des Coteaux, Christophe jette l'éponge. Ils étaient d'abord trois à y travailler, mais à mesure que les grandes surfaces attiraient la clientèle des commerçants spécialisés, Christophe a continué avec un seul salarié, puis tout  […]

Lire la suite

La Ville assure le risque pollution pour la future école sur le "Casse center"

par Frédéric Lefebvre-Naré Le Parisien de ce 4 novembre titre sur "Un projet d'école... sur le site pollué de Casse Center". Effectivement, lors du dernier Conseil Municipal, au point 3, la Ville a voté l'acquisition de ce terrain au 177bis rue Henri Barbusse, pour y bâtir une nouvelle  […]

Lire la suite

18. Ce n'est pas aux Argenteuillais d'embellir les comptes d'un promoteur

par Frédéric Lefebvre-Naré Après un détour très demandé par le Presse-Papier (bonjour à ses animateurs), je reviens au cadeau incroyable, environ 12 millions d'euros, que les contribuables argenteuillais font au promoteur privé Fiminco. Comment un promoteur sensé peut-il s'embarquer dans un projet  […]

Lire la suite

17. Sauvons (aussi) les librairies dont le Presse-Papier #40JeanVilar

par Frédéric Lefebvre-Naré Depuis le début de cette série de 40 raisons toutes suffisantes de revenir sur la vente de Jean Vilar au promoteur Fiminco, plusieurs m'ont interpellé sur le sort des librairies et spécialement du Presse-Papier, grande librairie indépendante, foyer d'animation culturelle,  […]

Lire la suite

15. Le contribuable argenteuillais perd 12 millions, et ce n'est qu'un début

par Frédéric Lefebvre-Naré Le Conseil Municipal a voté la vente à Fiminco de Jean Vilar, son parking et son square, soit 22000 m2 de terrain, pour construire 40000 m2 de logements, commerces, cinémas et salle de spectacles, et 900 parkings. Le tout pour 7,5 millions d'euros. Le Maire s'est vanté de  […]

Lire la suite

Haut de page