Petit bilan personnel de ces municipales 2020 à Argenteuil

par Frédéric Lefebvre-Naré, conseiller municipal sorti

Merci aux électrices et électeurs venus voter. Sur le bureau de vote que je présidais, 287 votants dont 3 blancs et 4 nuls (des professions de foi en guise de bulletins). Zéro déchiré, zéro injure, zéro teub… L’élection prise la plus au sérieux, la plus « politique », que j’aie constaté.

Félicitations à l’équipe sortante de Georges Mothron, qui arrive en tête, fût-ce avec seulement 45%, à l’issue d’une campagne sobre, rigoureuse, digne, pour ce que j’en ai vu. On pourra certes dire que le maire sortant a compté sur la division entre ses opposants pour l’emporter, qu’il n’a eu que 8000 voix sur 113000 habitants, etc. : il n’empêche. Les donneurs de leçons n’avaient qu’à faire mieux et rassembler plus.

En se maintenant, la liste Omar Slaouti passe de 11,5 à 15%. Il aura donc 4 élus. PCF et extrême-gauche reviennent au Conseil municipal. À quel prix ? Celui du maintien à la mairie de la liste la plus éloignée de leurs idées, sur les 9 listes qui étaient au départ.

La liste de Philippe Doucet, dont j’étais colistier en 2014 et à côté de qui j’ai siégé 6 ans et trois mois dans l’opposition, réunit 40% des voix, un peu mieux que le total du 1er tour des 2 listes fusionnées (36%), mais très loin du but. J’en suis désolé pour lui et toute l’équipe. Cette équipe “Argenteuil avec vous” avait les compétences et la dynamique pour remettre Argenteuil en route. (Même si nous pouvons être en désaccord sur la direction à prendre — en premier lieu sur le projet de mégaplexe sur l’île Héloïse, que je combats avec le Comité Jean Vilar).

Quand je vois les victoires, ailleurs, d’alliances entre la gauche, les Verts et des collectifs citoyens, je regrette l’occasion manquée. Existait-elle à Argenteuil ? J’y ai cru, les Gilets Jaunes m’en ont donné l’espoir, on a essayé à Argenteuil en Commun => gros bide.

Je continue, comme depuis quelques décennies :-) à espérer que les initiatives des citoyens, les attentes collectives des habitants, se traduisent en forces politiques et guident l’action des responsables. C’est sans doute une utopie trop abstraite.

En tout cas, à mes colistiers de 2014 cruellement déçus, à mes colistiers de 2020, 2001, 2008, aux concurrents d’hier également déçus aujourd’hui : ne lâchez pas l’affaire ! Gardez le coeur à l’ouvrage, l’amour de notre ville, la confiance en son destin. Ça finira par payer !

Aux 55 qui assumeront le mandat de conseiller·e·s, dont les ~40 de la majorité qui seront “en responsabilité” : courage pour être à la hauteur. Ce mandat, dans l’opposition, est comme vide et frustrant. Dans la majorité, il est (j’imagine) plus frustrant encore. Tenez bon !

Conseil municipal du 9 juin : un dernier budget

par Frédéric Lefebvre-Naré Suite (après de nombreux points sur l’épidémie) de ce dernier des derniers conseils du mandat 2014-2020. 10. Budget supplémentaire pour l’année 2020 : Xavier Péricat vante la coopération avec la Région et le Département, mais constate les incertitudes pour la suite. La  […]

Lire la suite

Conseil Municipal du mardi 9 juin, live Covid19

Les services municipaux ont fait un bel effort pour câbler la salle Jean Vilar pour ce Conseil. Le maire fait approuver le PV du Conseil précédent. Je demande qu’il y soit mentionné que le “Plan de déplacement administration” y a été voté sans être remis aux Conseillers, ni avant, ni pendant, ni  […]

Lire la suite

Petit déménagement

par Frédéric Lefebvre-Naré Bienvenue sur ce “nouveau” blog d’Engagés pour Argenteuil. Oui c’est le même que l’ancien ! Après déménagement de chez Gandi, qui ferme malheureusement en juin son service de blogs, jusque chez OVH. Merci d’avance de signaler en commentaires les bugs que vous découvririez,  […]

Lire la suite

Face au Covid

par Frédéric Lefebvre-Naré Ce blog est resté silencieux depuis le vote du 15 mars. Nous avons beaucoup échangé, entre nous, par téléphone, mails, sur les réseaux sociaux… Jour après jour, dans ces derniers jours de campagne électorale, je croisais en ville les camions de pompiers en route vers  […]

Lire la suite

Héloïse, femme libérée et fondatrice d’ordre religieux, inspirante aujourd’hui

par Frédéric Lefebvre-Naré : tribune pour le magazine municipal de mars 2020. Ce 5 mars, l’Université Inter-Âges et Passerelle Citoyenne organisaient une conférence sur la femme la plus célèbre de notre histoire : Héloïse. Le maire rappelait : « Au-delà de la vie d'une femme du XIIème siècle,  […]

Lire la suite

Haut de page