par Frédéric Lefebvre-Naré

Suite et fin de ce Conseil Municipal (1, 2, 3)

29. Organisation par quartier

Philippe Vasseur présente un point baptisé "Démocratie participative, modification de l'organisation par quartier et de la Charte Comité de Quartier de la Ville d'Argenteuil". En pratique cela consiste à "revenir sur le découpage d'Orgemont en deux quartiers", et de "modifier le rythme des réunions publiques, de 2 par an à 1 par an".

J'interviens en citant ce que m'ont écrit différents habitants du quartier et membres du comité de quartier :

"« Il est fort regrettable que le Comité du Quartier du Moulin n'ait pas été consulté sur cette fusion qui le concernait directement. À défaut de réunion - reportée - il suffisait de recueillir les avis de tous par mail avant de porter le point de la fusion au Conseil municipal »

« À propos de la "fusion" autoritaire des 2 quartiers d'Orgemont, désapprobation totale de ce projet. Je ne comprends pas le procédé utilisé qui n’est pas respectueux des membres assidus du comite de quartier du Moulin »

« Je m'interroge sur le but des réunions du comité de quartier. En effet c'est vraiment le lieu où nous aurions dû en discuter. J'aurai préféré ne pas l'apprendre la veille du conseil municipal. Le quartier Moulin Orgemont regroupe déjà la Colonie et (les Larris). Nous n'arrivons déjà pas à régler nos problèmes qu'il va falloir rajouter ceux du quartier Joliot-Curie avec des membres et des réunions divisées par deux. Je vous remercie par avance si vous pouviez intervenir afin que la cartographie de ces quartiers reste en l'état. Il serait de bon augure d'avoir l'avis des habitants de la Colonie, d'Orgemont et des Larris sur ce regroupement. »

« Je suis en accord avec vous pour conserver la séparation des 2 Comités. Les problèmes concernant "Joliot" sont différents de ceux que nous avons à traiter. »

« Des quartiers distincts, séparés par l'autoroute et sans rien en commun, avec une maison de quartier où nous n'allons jamais. Je doute que (la fusion) soit une bonne idée ».

« Sociologie différente, problématiques d'urbanisme différentes, géographie incohérente à cause de l'autoroute : on ne peut pas unifier de manière technocratique tous ces problèmes ! »

« Ces deux quartiers ont des problématiques bien spécifiques et la frontière avec l'autoroute n’arrange en rien la situation. Nous avions considéré comme une victoire la création du comité de quartier d'Orgemont le Moulin. Il y a tellement d actions a mener, et qui sont toujours en attente de solutions depuis longtemps, je ne vois pas comment, en fusionnant les 2 quartiers, nous pourrions faire avancer plus la 'machine', bien au contraire. Par contre, je pense qu’il y a effectivement un sujet qui peut "marier" les 2 quartiers, ce sont des actions communes, animation ponctuelle ou/et fête ponctuelle, d'autant que maintenant nous avons le parc des buttes d’Orgemont. »

Monsieur le Maire, mesdames et messieurs les conseillers, définir des quartiers est certainement une tâche difficile car il y a presque partout, à Argenteuil, continuité urbaine ; délimiter des quartiers c’est donc presque toujours séparer des voisins.

Il y a tout de même trois séparations fortes qui orientent les flux, les voisinages, les fréquentations :

  • La ligne SNCF de Pontoise, qui sépare avec Val Notre-Dame, Val d’Argent Sud et Centre Ville d’un côté, Val d’Argent Nord et Coteaux de l’autre ;
  • La ligne SNCF d’Ermont, entre les deux quartiers d’Orgemont du reste de la ville ; vous avez tenu compte de ce fait en 2014 quand vous avez intégré Volembert au quartier des Coteaux ;
  • L’A15, qui sépare les deux quartiers d’Orgemont.

Vous décidez par ailleurs de ne plus tenir qu’une réunion publique par an et par quartier ; cela fera donc 6 par an au lieu de 14. Mais si vous ne parlez même pas des délimitations de quartier, ni en réunion publique, ni en comité de quartier, à quoi bon en tenir ? Pourquoi pas 0 par an ?

La démocratie participative que vous proposez n’est même plus un faux-semblant. Nous voterons contre ce témoignage de mépris, non seulement envers les habitants des deux quartiers d’Orgemont, mais surtout envers tous les Argenteuillais."

Georges Mothron répond que le quartier d'Orgemont est "indivisible" — comment l'a-t-il donc divisé ? Et que la "fracture" de l'A15 est faite pour être "réparée". "Ce qui compte pour nous c'est d'écouter les gens". "Notre rôle à nous tous, élus, est de recoudre les fractures argenteuillaises".

(Alors à quoi bon plus d'1 quartier ?)

Philippe Vasseur m'accuse d'avoir "rameuté" les membres du comité de quartier dont je fais partie : que ne les avait-il consultés ?


En complément de ce billet, voici le mail que j'ai envoyé à tous les membres du comité de quartier, dont le Maire adjoint en charge ; j'en ai envoyé un similaire à 3 personnes du quartier non membres du comité. Je vous laisse apprécier la pertinence du terme 'rameuter' ;-)

Bonsoir,

À titre d’information à qui n’aurait pas encore eu cette nouvelle, le Conseil Municipal doit voter mardi[1] 1er mars, en dernier point de l’ordre du jour, une re-fusion des deux quartiers Moulin d’Orgemont et Orgemont-Joliot.

Je serai enchanté d’avoir vos points de vue au cas où j’aurais la possibilité d’intervenir en Conseil.

Comme vous savez ou devinez, j’avais trouvé tout à fait judicieuse la création du quartier Moulin d’Orgemont quand elle a été décidée par l’actuelle Municipalité.

Bien à vous,


30. Le Maire ajoute à l'ordre du jour une désignation de représentants de la Ville ; nous ne prenons pas part à ce vote.

Notes

[1] erreur pour mercredi