par Frédéric Lefebvre-Naré

Comme le remarquait hier triton, les raisons suffisantes abondent pour arrêter la vente de l'île Héloïse (Jean Vilar et ses abords) au promoteur Fiminco.

Avec Marie-José Cayzac, nous nous sommes opposés en Conseil Municipal le 30 mars au déclassement de ce terrain, et le 11 octobre à sa vente. Nous avons participé à la création du Comité Jean Vilar pour défendre cet espace. Le Comité a lancé une pétition web et papier.

Capture_d_ecran_2016-11-07_a_20.44.15.png

Mais s'opposer à ce projet ce n'est pas suffisant. Nous devons réfléchir ensemble à l'avenir de cet espace, cœur et patrimoine d'Argenteuil. Vous avez été nombreux à lire les billets sur ce blog ou via Facebook, et à les commenter. Certains voient des bons côtés dans ce projet, d'autres le contestent.

Arrivés à la moitié du parcours de 40 raisons pour l'annuler, et pour garder Jean Vilar publique, levons le regard vers d'autres avenirs possibles !

Que suggéreriez-vous pour Jean Vilar ? Pour les commerces, les logements, les spectacles, le cinéma à Argenteuil, l'accès aux berges de Seine ?


Attention : pour poster un commentaire, la plateforme Gandiblogs impose maintenant de cocher "Je ne suis pas un robot" à 2 reprises, avant de "Prévisualiser" puis avant "d'Envoyer". Merci de résister à ce défaut d'ergonomie !

Vous pouvez aussi nous joindre par mail à contact@engagespourargenteuil.fr.