Blog d'Engagés pour Argenteuil

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Opinions-Tribunes-Entretiens

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 2 décembre 2019

"On n'entend parler de personne ou presque" et à l'arrivée des élections "il y a plein de gens formidables"…

par Frédéric Lefebvre-Naré

Je lis sur Facebook :

"on n'entend parler de personne ou presque et là que les élections arrivent il y a plein de gens formidables avec idées formidables (qui veulent se faire élire) Ils étaient où tous ces personnes formidables, elles faisaient quoi jusqu'à maintenant ?

La vie c'est tous les jours toutes les semaines tous les mois pas juste 4 mois avant les élections"

Une réflexion fréquente qui mérite réponse !

Pour prendre mon cas personnel (à chacun·e de répondre pour soi), ça fait 20 ans cette année que je milite à Argenteuil dans de nombreux cadres successifs (politiques comme associatifs). J'ai été candidat 6 fois à des élections politiques sur la ville. Je fais actuellement partie du groupe "Engagés pour Argenteuil" créé en 2013, et suis élu dans l'opposition, depuis 2014 : je rends compte sur internet de toutes les délibérations et débats de chaque conseil municipal (le blog Engagés pour Argenteuil est à ma connaissance la seule source à le faire, et quelques centaines de personnes à chaque Conseil utilisent cette source). Ce blog a publié au total 404 billets depuis quatre ans, tous toujours en ligne (de militants Engagés pour Argenteuil ou de personnes qui nous envoient des textes). Mes prises de positions ou initiatives dans divers cadres ont été cités quelques dizaines de fois par an, je pense (depuis 2017 en tout cas) dans divers médias locaux.

Avec bien d'autres personnes dans le collectif Argenteuil en commun, initié en 2017 et formalisé comme association à partir de juin 2018, nous préparons ces élections, avons organisé une enquête (sur les marchés et sur internet), des débats publics, des ateliers participatifs… et tenons depuis la rentrée de septembre 2018 un point-rencontre / permanence d'accueil tous les mardis soirs.

Et malgré ça je comprendrais parfaitement que, comme 90 ou 95% des Argenteuillais·es, vous n'ayez jamais entendu parler de moi ! D'une part, nous sommes 115000 à Argenteuil, c'est vraiment difficile de rencontrer tout le monde (ou d'être entendu de tout le monde), si on peut consacrer à la politique (c'est bénévole, faut-il le rappeler[1]) l'équivalent d'une journée par semaine.

Comme tout le monde, je suis limité par d'autres obligations (travail, vie de famille, et activités non politiques !) et suis loin d'être aussi présent que je le voudrais dans tous les événements argenteuillais ; sans parler des rencontres en porte-à-porte, j'y consacre très peu de temps même si c'est depuis longtemps (2000).

Tout ceci vaut pour des centaines de militants d'Argenteuil… de tous bords ! Si "on n'entend parler de personne ou presque ", comme vous l'écrivez, ce n'est pas forcément faute de bonne volonté ou d'énergie de notre part. Aidez-nous à être entendus !

Notes

[1] Cependant, comme élu d'opposition, je reçois depuis 2014 une indemnité de 167 € nets par mois, le minimum légal.

mercredi 27 novembre 2019

Quand la municipalité ne paye pas ses factures à une copropriété

par Pierre Bruneau

La municipalité possède 7 parkings dans notre copropriété.

A ce titre elle doit s’acquitter des charges, au prorata de ses millièmes, permettant le bon fonctionnement de la copropriété.

Nous pouvons penser que les locataires de ces parkings paient régulièrement la location.

À la louche, cela représente 82 € * 7 = 574 € par mois.

Eh bien figurez vous que la municipalité, en dépit de sa recette mensuelle, a un ardoise de 1869,71 € de charges impayées, au 21 novembre 2019.

Conclusion : la municipalité aide, à grand renfort de publicité, des copropriétés en difficulté, mais met en difficulté celle-ci qui fonctionne correctement.

Cherchez l’erreur…!

mercredi 20 novembre 2019

Argenteuil défigurée, Argenteuil ravagée, la Seine plus que jamais inaccessible, Argenteuil traumatisée

par Pierre Bruneau

Argenteuil défigurée, Argenteuil ravagée, la Seine plus que jamais inaccessible, Argenteuil traumatisée : ce sera le résultat du chantier qui vient de démarrer au niveau de la plataneraie : un tout droit 4-voies de Charles de Gaulle vers la voie sur berges RD311 !

Y-a-t-il eu information ? oui, une brève de quelques minutes lors de la dernière visite de quartier (sans plus) ! Mais je ne pensais pas que ce projet démarrerait avant les élections municipales...

Quelles seront les conséquences ?

  • De nombreux platanes seront abattus,
  • La circulation sera (au moins les premiers jours) plus fluide, mais le nombre de voitures et de camions de gros tonnage qui emprunteront ce trajet augmentera de façon exponentielle. Quand je pense que des habitants des immeubles entourant l'avenue Charles de Gaulle se plaignent déjà du bruit, de la pollution et des murs de leur appartement qui tremblent. Que se passera-t-il demain ?
  • Il ne sera plus possible de récupérer les rives de la Seine, à moins de détruire ce qui aura été construit.

Quand j'ai acheté l'appartement dans lequel je vis actuellement, il y avait les platanes, les marronniers et j'espérais qu'un jour je pourrais me promener sur les berges de Seine.

Demain, le nombre de platanes aura considérablement diminué et la Seine sera plus que jamais inaccessible. Mais je récupérerai les nuisances (le bruit et la pollution automobiles).

Que de belles perspectives !!!

Le Maire actuel est candidat pour la prochaine élection. Le slogan de la campagne est "Mothron une vision".

A travers ce projet comme pour le projet Héloïse, je pense que cette vision est en noir et blanc comme la télé vision des années 50....où le bétonnage et l'automobile étaient rois, et où les grandes surfaces étaient l'avenir. Mais cela, c'était le siècle dernier.

Depuis, le monde a bien changé, sauf les visions du Maire candidat.

Le changement c'est maintenant......

vendredi 15 novembre 2019

Réclamation contre le sondage OpinionWay sur Jean Vilar

par Frédéric Lefebvre-Naré

Qui veut cosigner cette réclamation auprès de la commission des sondages, sur le sondage OpinionWay publié par la ville d'Argenteuil ? Je pense l'envoyer dimanche 17 novembre. Contenu :

1) Compétence de la Commission des Sondages

2) Caractère trompeur ou biaisé des questions de ce sondage

a) L’une au moins des questions comporte un biais de formulation inacceptable au plan déontologique, qui engage la responsabilité de l'institut

b) Les questions liées au projet sont formulées de façon tronquée ou biaisée, d’une façon qui engage essentiellement la responsabilité du commanditaire de l’enquête.

b1) Information schématique du répondant, dans le cas de la question citée précédemment (p. 22 du rapport)

b2) Question à réponse forcée, sur le multiplexe (p. 16 du rapport)

b3) Question tronquée, sur l’aménagement des berges de Seine (p. 18 du rapport)

b4) Question absente : public ou privé ?

b5) Question faussée : pour ou contre le projet Cap Héloïse (pp. 25, 27 et 28)… i. sans dire où il serait implanté ; ii. en embellissant sa description.

b6) Présentation publique faussée des réponses à cette question

3) Caractère préélectoral du sondage

Texte complet en pièce jointe (version envoyée ce 15 novembre en fin de soirée, Le Parisien ayant déjà publié un article sur le sujet) :

CommissionSondages_Argenteuil_OpinionWay_15nov2019.pdf

- page 2 de 42 -