par Frédéric Lefebvre-Naré

Depuis un an, je participe à la démarche « Argenteuil en commun » : nous essayons de faire émerger un projet d’avenir pour Argenteuil. Un projet citoyen, participatif, écologique, qui corresponde profondément à l’identité et au potentiel de notre ville.

Nous avons largement diffusé un texte fondateur, enquêté auprès de nos concitoyens, organisé des réunions publiques ouvertes. Nous avons publié une charte qui nous engage. Nous avons, le week-end dernier, convergé sur 28 engagements qui couvrent les différents domaines de l’action municipale : ensemble, ces 28 engagements représentent bien l’Argenteuil où nous voudrions vivre en 2026. Je me reconnais dans ce résultat, très riche, du travail collectif.

Le moment est maintenant venu de nous entendre sur une équipe qui se proposera, face à nos concitoyens, pour réaliser ce projet. Une équipe qui donnera envie de la rejoindre ; qui inspirera confiance ; qui garantira à chaque Argenteuillais·e qu’il ou elle garde la main, garde la parole, est invité·e à agir pour sa ville.

Comme plusieurs participants à « Argenteuil en commun » l’ont fait, je me propose pour la tête de liste.

Je conçois ce rôle comme celui d’un facilitateur. La tête de liste, ou, avant que la liste soit constituée, le chef de file, doit veiller à ce que chaque personne de l’équipe soit reconnue dans ce qu’elle apporte, trouve sa place, coopère efficacement avec les autres.

Ceci pendant la campagne ; au-delà de la campagne, parmi les élu·e·s, de la majorité comme de l’opposition ; et dans l’animation des 2300 agents de la Ville ; et dans la vie commune des 113000 Argenteuillais·es ; et dans la relation avec les communes voisines, les partenaires privés, les autorités publiques.

Je crois avoir beaucoup développé cette capacité, à la fois dans ma vie professionnelle, dans mes engagements associatifs à Argenteuil ou ailleurs, dans mon engagement politique à Argenteuil depuis maintenant vingt ans.

Depuis ces vingt ans aussi, j’ai tenu à la transparence de mon activité. J’ai cherché à expliciter mes idées, de blogs en tweets ou au Conseil municipal, à les défendre publiquement. Chacun·e peut savoir à quoi s’attendre de ma part. C’est une démarche inhabituelle dans la vie politique comme dans la vie professionnelle… mais elle a toujours eu, à ma connaissance, de bons résultats.

Je crois garder l’esprit clair devant les enjeux les plus lourds, comme devant les acteurs les plus puissants auquel le maire d’une grande ville a affaire.

Mais « une seule main ne peut moudre la farine » : que la personne en tête de liste apporte peu ou beaucoup, c’est une équipe qui réussira ou échouera.

Il faut être nombreux pour détecter les opportunités et les risques, les contacts, les occasions de faire avancer nos projets.

Il faut être nombreux pour maintenir une relation proche avec toutes nos concitoyennes et tous nos concitoyens ; pour croiser nos regards et nos expériences sur les situations ; pour s’entraider tout simplement dans nos missions.

Il faut être nombreux… Plus nombreux, bien sûr, que ne l’est actuellement l’équipe d’Argenteuil en commun.

J’espère être bien placé pour construire une coopération constructive avec d’autres leaders politiques ou associatifs de la ville. Le chemin du succès de notre démarche, ce sera de fédérer beaucoup d’Argenteuillais·es qui partagent notre vision de l’avenir de la ville, qui sont prêts à partager nos engagements, même si, jusqu’ici, ils hésitaient à nous rejoindre.

Je serai heureux d’animer une équipe où chacun·e trouvera du bonheur à participer !