par Pierre Belot

(Suite du point de départ pour la manifestation #JeSuisCharlie de ce 11 janvier 2015).

Nous avons perdu la délégation argenteuillaise à la gare St Lazare.

RER E jusqu'à Magenta, puis flot ininterrompu de manifestants depuis la station jusqu'au boulevard de Magenta où nous rejoignions le gros des troupes. Nous avançons lentement jusqu'à la place Bonsergent, plus par tassement, car devant ça n'avance pas beaucoup. Nous ne progresserons ensuite que d'une centaine de mètres en une heure et demie. A 16h35, nous emboîtons le pas de ceux qui reviennent.

Ambiance très bon enfant, public de tous âges, presque BCBG. Beaucoup de courtoisie et de bonne humeur malgré ce coude-à-coude imposé.

Pas de porte-voix ni de slogans. Juste une ola d'applaudissements qui progresse dans le cortège, et quelques Char-lie scandés de la même façon. Une Marseillaise a spontanément démarré (au risque de voir les pauvres dessinateurs se retourner dans leur tombe).

Beaucoup de drapeaux français, mais aussi d'autres pays (j'ai aperçu au moins un anglais et un italien). Présente aussi, une association pakistanaise musulmane, avec une banderole condamnant fermement ces assassinats.

Énormément de pancartes bricolées à la hâte, avec une inscription ou un dessin sur du carton, qui montraient que chacun voulait apporter sa contribution active. Dans ce déluge de Charlie, j'ai trouvé que le soutien aux Juifs était sous-représenté.

Pour conclure, un très grand moment d'unité nationale et de dignité. J'ai apprécié que, sans aller jusqu'au recueillement, l'atmosphère n'aie pas dégénéré en fête, risque toujours possible avec les manifestations populaires.

Pierre_B_002.jpg

Pierre_B_003.jpg

Trois autres photos envoyées par une sympathisante :

11janvier_Ad_1.jpg

11janvier_Ad_2.jpg

11janvier_Ad_3.jpg