Opinions-Tribunes-Entretiens

Fin de primaire

par Frédéric Lefebvre-Naré Au printemps 2018, j’ai été contacté par les initiateurs d’un groupe de travail, “Argenteuil en commun” : venant des Insoumis, ils voulaient s’inspirer de l’expérience barcelonaise, de celle de Saillans, bref, des communes qui ont expérimenté la démocratie participative.  […]

Lire la suite

Stopper le complexe immobilier sur Jean Vilar

par Frédéric Lefebvre-Naré, tribune dans le magazine municipal, envoyée le 6 septembre. J’apprends, au moment d’envoyer cette tribune, que le Préfet du Val d’Oise aurait donné son autorisation pour la construction du complexe Fiminco sur le site de Jean Vilar : un multiplexe à plus de 43 mètres de  […]

Lire la suite

Un appel porté par des partis de gauche à Argenteuil : "ACCES"

par Frédéric Lefebvre-Naré Plus de 70 Argenteuillais·es, qui revendiquent le soutien de trois partis politiques sur Argenteuil (PCF, France Insoumise et Génération·s), ont lancé le 2 septembre un appel au rassemblement en vue des municipales : "Argenteuil Commune Citoyenne Égalité-S"  […]

Lire la suite

Paysage, patrimoine et mémoire industrielle d'Argenteuil

par François DEMAY - billet invité Sur le projet Jean Vilar il semblerait que l’on s’achemine vers un enterrement de première classe. J’ai toujours dit aux élus, que ce lieu était hanté de mauvais esprits. Ils haïssaient le béton mais n’aimaient que la verdure. La preuve ? A part Doucet pour le parc  […]

Lire la suite

Autour de 100 millions coulés : aucune équipe n’aura autant ruiné Argenteuil

par Frédéric Lefebvre-Naré. Envoyé pour la tribune EpA dans le magazine municipal de juillet-août. Combien ont coûté ou rapporté aux Argenteuillais les emprunts structurés (dits « toxiques ») que la Ville avait souscrits à partir de 2002 ? L’opposition avait obtenu la création d’une mission spéciale  […]

Lire la suite

Argenteuil, du bilan au renouveau

par Frédéric Lefebvre-Naré. Tribune dans le dernier magazine municipal. La Municipalité a présenté ses comptes 2018. Le mandat avait commencé par un « plan de redressement ». Il annonçait 30 millions d’€ de cessions immobilières : très peu ont été réalisées. Il annonçait aussi la suppression  […]

Lire la suite

Haut de page