Blog d'Engagés pour Argenteuil

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 24 décembre 2017

Meilleurs vœux et merci aux 6001 signataires de la pétition « pour rénover la salle des fêtes Jean Vilar, publique » !

Communiqué du comité Jean Vilar
Twitter, Facebook, blog, pétition

La foncière FIMINCO, acheteuse de l’espace Jean Vilar, a présenté au Conseil municipal d’Argenteuil, ce mardi 19 décembre, son projet « Cap Héloïse ». Malgré la mobilisation de son équipe, les deux heures accordées par le Maire, la salle préremplie de partisans de celui-ci, les effets vidéo, 3D et Photoshop, la présentation a fait un flop couru d’avance.

Difficile d’entasser des « salles obscures » de cinéma à 45 mètres de haut en entrée de ville, sans que l’on remarque un énorme pâté dans le paysage.

Difficile de faire croire qu’un 2ème centre commercial à 400 mètres de Côté Seine va « booster » celui-ci, ou qu’un multiplexe à 400 mètres du Figuier Blanc sera une « locomotive » pour notre tout récent cinéma municipal.

Difficile de faire passer 156 logements, à 9 ou 10 étages, pour un équipement commercial ou de loisirs.

Difficile de prétendre préserver les arbres remarquables… avec un plan de masse entièrement bétonné là où ils s’élèvent aujourd’hui.

Difficile de faire croire à une ouverture sur la Seine… en offrant simplement de contempler, du haut de trois étages de parkings aériens, voitures et camions sur la voie rapide.

Difficile de faire passer pour logique le montage financier d’une salle de spectacles privée, exploitée par un promoteur qui n’est pas exploitant de spectacles, laissée bon marché à la Ville 200 jours par an, avec impossibilité de la rentabiliser par ailleurs !

C’était mission impossible. Comme l’a dit Franck Debeaud, conseiller de la majorité municipale, c’est d’un projet humain qu’Argenteuil a besoin sur son « île », et non de cet amas de béton.

Les jours suivant ce Conseil Municipal, des centaines de nouvelles personnes ont signé notre pétition, portant le nombre de signataires à 6001, merci à tous !

La bonne nouvelle de ce Conseil Municipal, c’est que la parole va être rendue aux Argenteuillais à travers une enquête publique début 2018.

Nous souhaitons une excellente année 2018 à toutes les personnes, à Argenteuil et au-delà, qui espèrent préserver et embellir ce site, et son paysage célébré par les Impressionnistes.

Nous ferons tout notre possible pour informer et pour faciliter la collaboration entre citoyen·ne·s sur ce projet. Nous accueillons avec plaisir les renforts, et venons d’ouvrir sur helloasso l’adhésion au comité.

banderole1024px.png

Pour *commenter* sur ce blog il faut cliquer à deux reprises sur la case "je ne suis pas un robot", avant de prévisualiser, puis avant d'envoyer le commentaire.

mercredi 1 novembre 2017

5000 signatures : une pétition exceptionnelle à Argenteuil

Communiqué de presse du comité Jean Vilar, auquel EpA s'associe.

5000 signatures : une pétition exceptionnelle à Argenteuil, pour sauver la salle des fêtes Jean Vilar et le site de l’île Héloïse.

Depuis plus de 150 ans, la ville d'Argenteuil a installé, sur l’espace naturel de son ancienne île, ses deux pôles de rassemblement : le marché Héloïse et la place des fêtes, puis salle des fêtes Jean Vilar. Deux des platanes plantés à cette époque, et peints par Claude Monet, accueillent encore les visiteurs à l’entrée de l’espace Jean Vilar.

Monet, Le champ de foire à Argenteuil : site de Jean Vilar

Le promoteur Fiminco a obtenu de la Mairie une promesse de vente du terrain, et une modification du Plan Local d’Urbanisme. Ce PLU permettrait de détruire Jean Vilar et d’abattre tous les arbres pour construire,

  • un centre commercial à 300 mètres de « Côté Seine »,
  • un multiplexe à 400 mètres du « Figuier Blanc »,
  • 156 logements sur cette zone inondable,
  • une salle de spectacles privée,
  • sur deux étages de parkings aériens,
  • le tout entassé à 45 mètres de haut.

Plus de 5000 personnes ont écrit au Maire[1] pour s’opposer à ce projet, lui demander de rénover la salle des fêtes, en gardant cet espace public.

ile_aujourdhui_demain_twitter.png

Cette pétition atteint une ampleur exceptionnelle à Argenteuil. Nous pouvons témoigner qu’elle réunit les habitants récents et les plus anciens, les citoyens de toutes préférences politiques, de tous les âges, de tous les milieux sociaux, avec les mêmes arguments et le même attachement à ce bien commun.

Pour que ce mouvement réussisse, nous appelons les personnes concernées, riverains, commerçants, utilisateurs des équipements publics, promeneurs ou cyclistes…., et les personnes avec une compétence technique ou juridique, à participer à nos travaux.

Nous présenterons à la presse le 10 novembre à 15h00 ce que nous avons entendu de milliers d’Argenteuillais, et les actions que nous proposons.

Nous appelons les Franciliens, les riverains de la Seine, attachés au paysage de la vallée et au patrimoine régional, à découvrir l’île d’Argenteuil, son histoire, son potentiel aujourd’hui menacé, et à nous aider à les préserver.

Notes

[1] Dont 257 par internet.

dimanche 14 mai 2017

Nous serons heureux de rencontrer les candidats à la législative

Engagés pour Argenteuil, associés pour une action politique à l'échelle de notre ville, nous nous sentons très concernés par l'élection législative à Argenteuil-Bezons.

Nous recevrons avec plaisir chacun(e) des candidat(e)s qui souhaiteront nous rencontrer. Nous échangerons avec eux sur la façon dont le futur député, ou la future députée, contribuera à l'évolution de notre territoire au sein de la nation.

Les sujets qui nous tiennent à coeur sont, bien sûr, ceux régulièrement évoqués sur ce blog et annoncés dès notre création.

Nous annoncerons, autant que possible, ces rencontres sur ce blog : chacune sera ouverte à qui voudra y participer ; merci de contacter Pierre par mail à contact // at // engagespourargenteuil.fr, ou d'indiquer votre intérêt en commentaire du billet correspondant.

inauguration_butte_orgemont.png

mercredi 9 novembre 2016

Un défi civique — l'élection de Donald Trump

François Bayrou, président du Mouvement Démocrate, a réagi dans les termes suivants, que nous partageons, au résultat de la présidentielle américaine :

"L’élection de Donald Trump va marquer le monde pour une longue période.

Il y a d’abord une réalité : partout sur la planète les peuples refusent l’ordre établi d’où ils se sentent rejetés.

Mais le changement qu’ils cherchent, ils croient le trouver au travers des excès, des caricatures, des retours en arrière et des rejets. Et c’est là qu’est le danger.

Deux questions se posent à chacun de nous : est-ce que ce choix peut produire du bien ? Et acceptons-nous d’aller dans le sens de cette pente ?

Pour nous, la réponse est deux fois non. Non, cette surenchère ne peut pas produire du bien : dans l’histoire, elle a toujours conduit aux plus cruelles désillusions, et souvent pire encore, et les victimes sont en premier les moins favorisés et les moins protégés. Et non, nous ne voulons pas nous y livrer, nous voulons y résister.

Cela impose donc de prendre volontairement à notre compte le changement profond, nécessaire, dont les peuples ont besoin, eux qui ne veulent pas supporter un monde sur lequel on ne pourrait pas agir.

Cela impose de penser un monde nouveau.

Cela oblige à rompre avec l’endurcissement d’un univers dominé par la puissance exclusive de l’argent, de remettre en cause la montée qui paraît inexorable des inégalités et des exclusions.

Cela impose que la démocratie se transforme et se dépasse, qu’elle soit enfin honnête, que chacun y ait accès et s’y reconnaisse, que des leaders dignes de ce nom sortent du monde clos dans lequel ils sont enfermés, qu’ils cessent de parler la langue des chiffres pour parler la langue des hommes, au masculin comme au féminin.

Cela impose qu’ils trouvent au fond d’eux-mêmes et qu’ils proposent un idéal nouveau.

Ce défi est un défi civique. Et nous sommes décidés à le relever."

- page 1 de 5