Retrouver les berges de Seine sur l’île d’Argenteuil, cela se joue maintenant
Communiqué du comité Jean Vilar, 14 décembre 2017

Nous apprenons que la salle des fêtes d’Argenteuil, Jean Vilar, a obtenu un nouveau répit : sa démolition serait reportée à fin juin 2018. Il s’agit du troisième report, puisque la Municipalité avait d’abord annoncé sa fermeture définitive pour fin juin 2017.

Ce report permettra aux associations d'organiser leurs évènements du second trimestre, et aux écoles d’Argenteuil ou au Conservatoire d'organiser leurs fêtes et concerts de fin d’année scolaire. Nous nous en réjouissons. Mais, comme depuis bientôt deux ans sur cette affaire, la Municipalité met les Argenteuillais devant le fait accompli.

En guise de réunion publique, la Municipalité annonce pour le prochain conseil municipal, mardi 19 décembre, une présentation du projet, un an après la vague esquisse montrée en décembre 2016. Les Argenteuillais vont enfin savoir si la construction prévue monte à 45 mètres ou même plus, si les arbres remarquables seront sacrifiés, si la concurrence avec Côté Seine et le Figuier Blanc sera évitée, si l’accès à la Seine sera assuré.

Et nous rappelons que ce qui est en jeu est la pérennité d’une salle des fêtes publique et l’avenir de cet espace des berges.

Le Comité Jean Vilar appelle les Argenteuillais à venir nombreux le 19 décembre dès 18h30 à l’Hôtel de Ville. Pour nous informer, et pour témoigner de notre volonté de sauver le paysage, la vie sociale et culturelle, et les commerces d’Argenteuil.

Dans la convivialité, faisons comprendre ce soir-là à la municipalité notre espoir d’un autre avenir pour Jean Vilar et l’île Héloïse !


Les autres sujets à l'ordre du jour sont sur cet autre billet avec mes votes. Les plus sensibles passaient à la fin, sans public ou presque !