par Bernard Rols, photos Frédéric Lefebvre-Naré

Ce 1er juin, Messieurs Georges Mothron, maire d’Argenteuil, Xavier Péricat, premier adjoint, et Boualem Méziane, adjoint au maire, référent du quartier d’Orgemont, ont convié les habitant(e)s à une visite de leur quartier.

Une quinzaine d’Argenteuillais, Argenteuillaises dont quelques membres du Comité de quartier, ont répondu à cette invitation.

La déambulation au fil des rues a commencé par la cité Bellevue – rue de Gode.

Un ravalement des façades vient d’être effectué sur l’ensemble des blocs d’immeuble.

Un projet de rétrocession du parking de cette cité par la municipalité à AB Habitat est envisagé. Ce parking actuellement en libre accès serait clôturé, laissant ainsi son usage exclusif aux résidents de la Cité Bellevue.

Rue de Gode – une partie du grillage délimitant la butte d’Orgemont est à terre (certainement dégradé dans le but d’avoir un accès direct à la butte par cette rue).

La rénovation de la salle municipale Rino Della Négra est envisagée.

Carrefour rues de Gode, Volembert : feu tricolore mal programmé (durée du feu vert trop courte rue Volembert).

Rue Volembert : il est constaté le non respect du stationnement matérialisé gênant la circulation en double sens.

Rue Bayard – un problème de flux de voitures à l’angle de la rue Louis Blanc est signalé.

Retour rue Volembert : RAS

Rue Gambetta (angle bd Allemane) : un projet de circulation à double sens est envisagé permettant de rejoindre le boulevard sans avoir à remonter la rue Volembert jusqu’à la rue de Gode puis redescendre le même boulevard ; alors que le pont est actuellement en sens unique.

pont_Gambetta.jpg

Rue Gambetta (angle rue Mareuil - cité Kruger) : le marquage au sol du « Stop » sur la rue Gambetta est très mal situé. Il empêche toute visibilité des voitures venant de la rue Mareuil. La municipalité réfléchit à l’installation d’un autre ralentisseur.

L’aménagement de la voirie devant l’entrée de l’école Brossolette donne entière satisfaction. Il va être définitif. Une seule réserve toutefois : les véhicules se déportent sur la gauche sur cette partie de chaussée rendant ainsi dangereuse la sortie des véhicules au n° 24. Les locataires des box ou leur bailleur peuvent faire une demande de pose d’un miroir sur le trottoir d’en face. La municipalité leur facturera alors cette installation.

Retour rue Dolet (angle rue Louis Blanc) : compte tenu de l’école St Geneviève et du collège rue Louis Blanc, il est prévu 2 modifications du plan de circulation :

  • sens descendant rue Dolet (partie République – Louis Blanc)
  • sens unique rue Louis Blanc entre les rues de la République et Dolet

Rues de la République, Baudin, du Treilly et Cormon : rien de particulier à signaler si ce n’est la présence d’un nombre conséquent de voitures ventouses (sans certificats d’assurance et de contrôle technique en cours de validation) garées sur la placette (face à l’ancienne boulangerie) rues Gambetta, République, avenue Stalingrad. Un représentant de la police municipale a relevé plusieurs immatriculations (à ce jour, aucune disposition n’a encore été prise par les services de la mairie pour l’enlèvement ou la verbalisation des véhicules gênants) malgré les plaintes de plusieurs riverains desdites rues, car ces véhicules limitent le nombre de places de stationnement disponibles aux riverains.

Placette devant l’ancienne boulangerie : il y a, depuis plusieurs mois, un souci d’attroupement de jeunes y compris en plein carrefour (jeu de ballon) mettant en jeu leur propre sécurité. Ces attroupements, souvent jusqu’à tard dans la nuit, nuisent à la tranquillité des immeubles donnant sur la placette et le début de la rue de la République.

Nous apprenons que la réouverture de la boulangerie (après plusieurs années de fermeture) est actée. Elle devrait se faire 4ème trimestre de cette année. Nous avons eu confirmation qu’il s’agit d’une boulangerie-pâtisserie et non pas d’un simple dépôt de pains.

Un réaménagement de cette placette (qui sert aussi de dépôt d’ordures au droit du container à bouteilles et de la boîte à lettre de la Poste) serait revu.

Rue Kruger (derrière la placette) : il est constaté que la SNCF n’entretient nullement les abords de la voie ferrée.

Une nouvelle fresque murale décore le souterrain permettant d’accéder à la place Aristide Briand et au marché de la Colonie.

Après plus de 3 heures de marche, le verre de l’amitié devant le marché de la Colonie clôt cette visite de quartier.

pot_Colonie_1juin2019.jpg