par Frédéric Lefebvre-Naré

Après la réunion de quartier aux Coteaux hier, le Maire et ses adjoints Gilles Savry et Xavier Péricat enchaînent avec le Moulin d'Orgemont ce soir.

Nous y assistons, avec Bernard Rols, et avons le plaisir d'en rendre compte en direct pour les habitants qui n'y sont pas. La réunion commence donc peu après 20 heures devant une trentaine d'habitants. Le Maire présume que les quelques gouttes tombées avant 20 heures auront dissuadé nos concitoyens.

Reunion_quartier_Moulin_Orgemont.jpg

Xavier Péricat, adjoint aux Finances, fait un exposé introductif sur l'état des finances de la Ville et "le sale boulot qu'on a dû faire", dont vous retrouverez l'essentiel au compte-rendu de la réunion d'hier.

Il précise au passage quel type de fournisseur réclame "quelques milliers d'euros" d'impayés sur le Parc Mirabeau : un bureau d'études.

La masse salariale est "plus élevée qu'en 2012", dit Xavier Péricat, alors que la Ville n'était pas "sous-administrée à l'époque" — mais l'effectif est moindre aujourd'hui qu'en 2012 !

Gilles Savry présente, comme hier également, les projets de constructions et de voirie sur l'ensemble d'Argenteuil.

La cité des Musiciens, où la circulation était "très compliquée et plutôt dangereuse" : aménagement d'un terrain de sport et d'un "nouveau parking" — en fait un réaménagement du parking existant entre les Musiciens et le boulevard de la Résistance.

La réouverture des parkings sous dalle du Val Nord. Les 2 coques commerciales restant à réaménager au Val Nord, "on discute avec le locataire pour le convaincre de partir".

La minidalle au dessus du parking PIR du Val, "on va la travailler avec le quartier, l'aménager plus tard."

La maison de quartier d'Orgemont Joliot-Curie, "un équipement vraiment fort pour tout le quartier y compris ici" — précisément, le quartier Moulin d'Orgemont aurait besoin d'une "maison" !

Le projet de centre de loisirs devant Maurice Sochon, "on est en train de travailler sur les revêtements, on n'est pas fan du bois" actuellement prévu en façade.

La carte de la Porte Saint-Germain, avec les îlots "d'habitat indigne" au Nord-Est de la place du 11-novembre. Déménager la ferme du Spahi, "on est en discussion, ça reste à aboutir, ils resteraient dans le quartier, à un endroit moins sensible pour la circulation." Le bouchon du pont vient, indique Gilles Savry, du réglage par Colombes des feux tricolores de l'autre côté du pont : Colombes veut limiter au minimum le nombre de voitures venant d'Argenteuil. "On en discute avec Nicole Goueta", maire de Colombes, "dans le cadre du territoire T5"…

"Si on doit créer un groupe scolaire dans ce mandat, ce sera dans ce quartier-là". (En fait, avec plus de 60 classes à créer, il faudrait au moins 3 nouveaux groupes scolaires, plus de nombreux Algeco dans les écoles existantes…)

Le Transport en Commun en Site Propre entre gare d'Argenteuil et pont de Bezons : "on a obtenu que le STIF l'étudie, ainsi que la prolongation du tramway jusqu'à la place des Martyrs de Châteaubriant, Tablapizza". (mais plus tard le Maire indiquera que cette prolongation est improbable, Cf. ci-dessous).

Le changement des réverbères pour des LEDs, "si Monsieur Péricat veut bien".

"L'avenue de Stalingrad" (quelqu'un pose la question), "on y travaille, mais on ne veut pas payer ! Les travaux récents ont été payés par l'Agglomération alors que le Département aurait dû les payer ! Le terrain 'SIFRU' pourrait évoluer d'un moment à un autre, la sortie de Grand Frais n'est pas idéale… On veut que ceux qui doivent payer payent."

Philippe Vasseur présente TellMyCity, application pour signaler des dysfonctionnements ou doléances à la Ville. "Vous aurez l'état d'avancement de votre signalement".

L'opération "pas de quartier pour les déchets" : un participant s'indigne "de ce côté, vous n'avez rien fait, personne n'a rien vu ! Malgré tous les tracts que vous aviez distribués ! Les gens disent : encore un mensonge en politique !". Philippe Vasseur : "merci pour la leçon, Monsieur, je la retiendrai."

La pyramide des âges d'Argenteuil : "des 0-10 ans et des 20-39 ans. Deux classes de maternelle ouvrent cette année, une ici (Brossolette) et une à Jules Ferry."

— "Il y a 6 classes vides", dit une participante.

— "Dont certaines réhabilitées", précise Philippe Vasseur. "Rajouter des Algeco dans les cours des écoles, je me refuserai à le faire. Brossolette, on va s'appuyer dessus puisqu'il est limitrophe du centre ville. On est plus malins qu'avant" (avant cette étude prospective).


Après cette heure d'exposés vient la discussion avec la salle.

Georges Mothron, en réponse à une question sur les logements : "On essaye d'aller plus vers des 4-pièces". Gilles Savry : "on peut agir sur les programmes neufs, mais les promoteurs travaillent avec des investisseurs, qui préfèrent des studios, T2 et T3 à mettre en location. On cherche une répartition équilibrée."

Participant : "Le rond-point en train de se créer devant la gare crée de nombreux bouchons".

Gilles Savry : "Des travaux sur toute la gare ont commencé."

gare_routiere_juin_2016.jpg

"Un parking vélo va être mis en place. Pendant ce temps, les cars ne pourront plus accéder, on a donc fait un rond-point provisoire".

Participant : "les bus ne le respectent pas, ils coupent !".

Directeur des services : "Le marquage au sol est seulement indicatif pour les bus qui font demi-tour."

Participant : "la traversée piétons du marché de la Colonie, il faut presque demander la permission aux voitures." Participante : "C'est bien sale, le souterrain aussi".

Discussion générale sur ce que les bus devraient faire !

Participant : "qu'en est-il des travaux d'enfouissement des lignes électriques et fils téléphoniques — on est aussi obligé de slalomer entre les poteaux — et de l'arrivée de la fibre optique ?"

Gilles Savry : "L'enfouissement coûte très cher, donc dans les travaux que nous prévoyons là, il n'y a pas d'enfouissement. Il y a quelques années il y avait pour cela des subventions importantes de GRDF, ERDF, ce n'est plus le cas. Ça double le coût de réfection de la voirie.

Concernant la fibre, que dire ? Il n'y a pas de représentant de SFR ce soir… (rire). SFR a été désignée par l'État pour installer la fibre. Et est très en retard, sur toutes les villes dont elle est chargée. 7000 points de branchement ont été installés — soit via des tubes existants, soient en aérien — sur 42000 à faire (soit un logement sur 6 qui a maintenant accès à la fibre). Des villes ont basculé de SFR vers Orange, je ne sais pas si on le fera… Je me renseigne auprès de Versailles, qui l'a fait. J'ai rencontré Stéphane Richard.".

Participante : "est-ce que la sortie de la gare côté Orgemont pourrait êrte éclairée ? Le soir elle l'est peu et s'y trouvent pas mal de gens à la mine patibulaire. Et c'est très très sale, c'est pas peu dire. Par ailleurs, à l'angle Stalingrad-Chevreul, un immeuble manque manifestement de poubelles. Ça amène des rats, des mulots, des cafards… Petite idée qui peut être soumise à Azur : des autocollants à poser sur les poubelles avec les horaires pour les sortir ?"

Philippe Vasseur : "On aime les propositions de solutions ! il y a eu des autocollants sur les poubelles, ils sont usés ou détachés."

Participant : « est-il envisagé de relier le tramway qui s’arrête à Épinay à la limite d’Argenteuil, et celui qui arrive au pont de Bezons ? »

GM : « D’Épinay, la voie est tracée et traçable vers la gare du centre ville. Il ne peut pas y avoir de prolongation du T2 pour l’instant. Le président de la RATP me dit que cela obligerait à couper en deux à La Défense la ligne, déjà très longue. Mais cela demande de grandes modifications des quais. C’est pourquoi un TCSP bus serait la meilleure méthode, pour aller du pont de Bezons au rond-point Châteaubriant comme à la gare. Pour moi une autre possibilité serait de faire traverser la Seine à la ligne 13. Mais elle est déjà surchargée. On ne pourrait l’envisager qu’une fois la ligne 14 arrivée à Saint-Ouen. Cela demandera aussi des financements, qui pour l’instant sont plutôt fléchés vers le Grand Paris ! Je m’aperçois qu’à Gennevilliers, Epinay, Bois-Colombes, la desserte par le tram et le métro du Grand Paris va être remarquable ! Je suis chargé au T5 des transports en commun, je m’arrangerai pour améliorer la desserte d’Argenteuil. Il faut utiliser la méthode Coué avec les différents décideurs. J’en parlais il y a 15 jours avec Valérie Pécresse. »

Participante : « Créer un parking vers la gare ? C’est l’horreur dans le quartier pour se garer ! »

GM : « l’un de nos plus gros projets dans le quartier, c’est autour de la gare. On participe à l’appel à projets du Grand Paris, pour transformer tous les terrains SNCF. La petite gare de Grande Ceinture doit être, à terme, réhabilitée pour la Tangentielle Nord. Elle commence à prendre corps. La 3ème partie sera d’Épinay à Sartrouville, la SNCF est en cours d’enquête auprès des propriétaires touchés. Le nœud gare sera touché, ce serait en 2027-2028. »

Participant : « sur la sortie de l’autoroute, si on mettait une caméra pour faire payer les pollueurs ? Ils viennent en camion. »

GM : « ce sont les ordres que j’ai donnés. Nous aurons une caméra voyageuse. »

DGST : « depuis le début de l’année, nous y avons enlevé 30 tonnes de déchets ; la Direction des Routes (DIRIF) dit qu’elle n’a pas les moyens et le fera une seule fois par an ! On va donc continuer à le faire, mais ça pose un problème de sécurisation du personnel. Poser une caméra est plus un problème juridique car c’est une zone gérée par la 7ème compagnie de CRS, la Police Municipale n’a pas autorité pour y sanctionner, nous y travaillons, en nous inspirant de conventions déjà passée dans le 93. »

Participante : « Concernant les stationnements interdits, j’ai face à chez moi une interdiction de stationner. J’appelle la Police Municipale, elle me répond ‘est-ce que ça gêne ?’. Jamais rien n’est fait. »

GM : « On a fait une visite de quartier samedi dernier, vu un certain nombre d’incivilités, comme une benne à ordures garée en contravention en bas de la rue d’Épinay. Un poids lourd l’a embarquée. On va noter l’adresse concernée… »

— "151 rue de Stalingrad. Et la Police me demande le n° d’immatriculation : c’est le travail de qui, le mien ou le leur ? À quoi ils jouent ? C’est une rigolade."

Tous les participants : « ils ne le font pas… »

GM : « je viens d’embaucher il y a 15 jours le chef de la police de Boulogne-Billancourt, sa mission est de reprendre en main. Hélas nous avons un effectif de 25à la Police municipale, et 18 ASVP, il faudrait 100 policiers municipaux. »

Participant : "Mais au marché d’Argenteuil, ils sont 3-4 dans la guitoune à glander !"

Participant : "Qu’est-devenu M. Lansoy, qui devait venir le 6 décembre ?"

GM — "Ce n’était pas l’homme Protée." (?)

Bernard Rols (EpA) : "sur la placette, une entreprise entreprose des épaves de voiture devant la boulangerie. Une BMW cassée, une Fiat cassée… l’attestation d’assryance la plus récente date de l’été 2015…"

XP : « on les a toutes notées, il y avait une AX, l’herbe était aussi haute qu’elle. TellMyCity permettra de sigaler les véhicules épaves. »

Participante : « ça ne fonctionne pas.

XP : « vous êtes peut-être membre du comité de quartier, c’est pour ça que vous avez eu l’information ? »

Participante : « mais non. »

XP : « On va bientôt ouvrir l’icône. Ces véhicules épave servent aux délinquants à entreposer de la marchandise… »

Agent des services : « La brigade Fourrière va faire du nettoyage de fond, selon un planning, quartier par quartier, en collaboration avec les fourriéristes et les ASVP, sur les épaves et les stationnements absusifs — ceux de plus de 8 nours. Les ASVP feront les marquages. »

— Si les gens dorment dedans ?

« — C’est alors la Police Nationale qui intervient. »

Mme Guy : « au niveau des Berges, quand allez-vous refaire les berges jusqu’à Bezons ? »

GM : « il y a une question de priorité, je vous l’ai dit lors de la promenade samedi. On avait trouvé 50 millions il y a 10 ans, partagés par tiers Région, Département, Agglomération. Mais le projet est ensuite passé à 150 millions, et les financeurs se sont retirés. Bezons a bénéficié des financements en restant sur le projet de départ, l’aménagement de la tête de pont se termine. Je me promène souvent sur les berges en allant vers Épinay, mais ça mérite un autre aménagement, sous l’A15… Fayolle au port à sable s’est emparée d’une partie de tout ça… Surtout la RN311 doit être traitée tout le long d’Argenteuil… pour permettre de retourner vers la Seine.

Nous travaillons sur un projet qui pour l’instant est uniquement dans nos têtes, un complexe de loisirs (à la place de Jean Vilar) avec des restaurations qui nous amèneront vers la Seine. »

Participant — "Il faudra penser aux inondations !"

GM — "Sauf si on les fait surplomber la Seine, c’est de cela que je parle."

Participante — "Sainte-Geneviève va doubler ses effectifs en septembre. La directrice devait communiquer le lieu de résidence des élèves pour organiser les déplacements, nous attendons toujours."

GM : "Vu la liste d’attente, cela devrait rester 90% d’Argenteuillais."

Jean Duplay (cabinet du Maire) : "Nous attendons en effet."

Participant : "Ça va être fait. La directrice a consulté les parents d’élèves lors des réunions de parents en cours. Elle devrait vous communiquer les résultats rapidement. Et ça repose la question de sécuriser le passage souterrain entre le centre ville et Orgemont-Le Moulin."

Sabine Defrémont : "Combien de temps cela prendra-t-il de faire le nouveau plan de circulation ? C’est un goulot d’étranglement, entre le primaire Sainte-Geneviève, le collège, la crèche, l’école Brossolette."

GM : "On reste sur le planning fixé : attendre cette étude par la Directrice, pour être prêts dès la rentrée de septembre."

Participant : « les arrêts minute de l’avenue de Stalingrad, près de la Poste et entre Poste et pont, sont souvent à la journée… comment les libérer ? »

GM : « il faut des hommes ou des femmes pour les faire respecter… on y veillera petit à petit. »

Participante — "C’est comme devant l’école tous les matins, les midis et les soirs."

GM : "si les gens pouvaient rentrer dans l’école, ou chez le boulanger, avec leur voiture, ils le feraient. Notre monde est un peu trop égoïste."

Mme Guy : « Les deux boulangeries (proches de la gare) ont fermé, je trouve ça dommage… Vous ne connaissez pas des jeunes qui veulent les réouvrir ? »

GM : "Le malheur est que l’un et l’autre ont bu la boutique. On travaille à une réouverture de la boulangerie à l’angle de Gambetta. C’est du privé à privé… J’attends que ça se fasse. En attendant, j’ai goûté le pain du G20, il est de qualité. Un boulanger est présent le vendredi soir au marché de la Colonie, il est de qualité, dévalisé à chaque fois."

Participant : "Le marché a fermé le mercredi matin."

GM : "où est la poule, où est l’oeuf ? Sans clients il n’y a plus de commerçant. Un collectif très actif se bat pour le marché… est-ce que la qualité fera revenir la clientèle jeune ? Ce n’est pas très simple."

Participant — "Le vendredi soir, voyez les tarifs ! Ce n’est pas Argenteuil."

GM : — "J’ai acheté !"

Participant : — "Vous êtes Maire !"

GM souhaite une « bonne nuit à toutes et à tous ».