Militants du Centre, engagés pour Argenteuil sur la liste de Philippe Doucet, nous nous réjouissons des engagements pris pour la prochaine mandature pour

  • Bloquer ou diminuer les taux d’imposition, en privilégiant des projets faisables au regard des finances de la ville,
  • Adopter une démarche de concertation constructive avec l’opposition,
  • Investir dans la remise à niveau des écoles, la tranquillité publique, les espaces verts.

Nous partageons le projet qui a été communiqué aux Argenteuillais, le croyons sérieux, réalisable et porteur d’espoir.

Les nombreuses discussions que nous avons eues pendant cette campagne lors des « porte-à-porte », sur les marchés et ailleurs, nous incitent à proposer de nouveaux engagements, dans la continuité de ce projet, sur des sujets très concrets.

La Municipalité doit selon nous, plus activement encourager le civisme, pour la bonne tenue et l’agrément de notre ville. Pour cela :

  1. Nous proposons qu’Argenteuil reprenne l’application DansMaRue créée par la ville de Paris, qui permet à chaque habitant de signaler, avec son téléphone, un problème sur la voirie ou l’espace public. Cette application ne se contente pas d’enregistrer les photos et les coordonnées GPS, elle permet aussi de transmettre le message au service concerné, ce qui aide à réagir rapidement.
  2. Nous proposons que de son côté, la Mairie s’engage à répondre dans les 48 heures à toute signalisation ou tout courrier, en indiquant qui est chargé de suivre l’information, la question ou la demande.
  3. Nous proposons que le renforcement de la police municipale, décidé récemment, soit consacré essentiellement à la tranquillité publique et à l’îlotage ; et que d’autres moyens soient dédiés aux questions matérielles (certes importantes) comme le stationnement. Combiner un numéro d'urgence et la vidéosurveillance, comme c'est le cas à Évry, doit permettre à la police d'intervenir très rapidement en cas d'incident. Cette réaction rapide, avec courtoisie et pédagogie, est, selon nous, la meilleure des préventions.

Argenteuil est une des villes les plus encombrées de France. Les blocages du centre ville et de la Porte Saint-Germain sont usants. Ces problèmes de circulation doivent être traités en priorité. L’aménagement des berges pourrait aider à limiter la traversée d’Argenteuil en « transit », mais cela ne suffira pas, et ne se produira que dans des années.

  1. Nous proposons un effort rapide pour rendre plus accueillants des parkings existants, en particulier celui du centre ville, en facilitant la sortie piétonne vers Gabriel Péri pour les courses. Cela donnera l’occasion d’inciter les automobilistes à préférer un parking sûr au danger et à la gêne du stationnement en double file !
  2. Nous proposons un aménagement rapide de Gabriel Péri et du carrefour Verdun / A.G. Belin / Léon Feix, sous la responsabilité du Département. Le carrefour Gabriel Péri / P V-C doit être réorganisé pour ne plus bloquer toute la circulation. Des pistes cyclables pourraient aisément être ajoutées sur Gabriel Péri, et sur le pont d’Argenteuil. Un système de feux « intelligents » devrait aider à éviter les embouteillages, également à la Porte Saint-Germain.

Les engagements pris sur les finances demanderont des économies sérieuses et des recettes nouvelles : ce sont les seuls moyens de juguler les impôts sans augmenter encore l'endettement. Afin de convaincre tous les Argenteuillais que ces engagements seront tenus,

  1. Nous proposons de prendre un engagement chiffré sur l’économie annuelle que visera la Municipalité, sur les frais de fonctionnement de la Ville et de l’Agglomération, et sur les indemnités des élus.
  2. Nous proposons de chercher des recettes nouvelles : les investissements immobiliers déjà réalisés (Figuier Blanc, centre aquatique…) nous coûtent en remboursement d’emprunts, mais ils contribueront à les rembourser s’ils sont proposés plus activement au public non Argenteuillais, aux entreprises, pour des événements ; en conservant une priorité absolue à leur usage par les habitants. Ce sera aussi une façon de faire découvrir Argenteuil aux entreprises extérieures : un élément dans une stratégie d’attractivité pour faire revenir les emplois chez nous.

Enfin, nous proposons que les Argenteuillais se prononcent par un référendum sur l’adhésion au Grand Paris. L’amendement proposé par Philippe Doucet à l’Assemblée a ouvert cette possibilité aux communes limitrophes de la petite couronne comme Argenteuil. C’est une liberté importante. Nous croyons que ce choix concerne l’identité de notre ville et mérite d’être proposé aux Argenteuillais par référendum. Nous appelons donc Philippe Doucet à annoncer ce référendum, qui pourrait se tenir en juin, en même temps que les élections européennes.

Et nous serons les premiers à faire campagne pour le Oui !