par Bernard Rols

La municipalité F.N. de Hayange (Moselle) organise le 3 septembre, pour la quatrième fois, une fête du Cochon.

Des artistes devant s’y produire, annulent leur spectacle car ils jugent trop politique l’affiche qui annonce clairement en sous-titre « nos traditions d’abord »

D’ailleurs en quoi le cochon serait dans nos traditions si ce n’est dans notre gastronomie : charcuteries diverses et plats régionaux ?

Pour Lutte Ouvrière d’Argenteuil, il ne s’agit pas d’une aimable fête populaire mais d’une manifestation d’exclusion dirigée contre les musulmans et les immigrés.

Mais une festivité organisée par un élu F.N., peut en cacher une autre !

Plus au sud à Béziers (Hérault) dont le maire est apparenté F.N., la tradition était ancienne : chaque année à la mi-août, la ville organise sa Féria, incontournable pour les habitants, attirant des milliers de touristes.

Dans cette commune à l’économie locale fortement sinistrée et au chômage important, elle est avant tout un atout économique indéniable et nécessaire aux associations qui ont l’autorisation d’ouvrir des « bodégas » (buvette et restauration).

Dans « le Journal de Béziers », l’équivalent municipal de « l’Argenteuillais », une page était dédiée au programme du vendredi 11/08, première journée de la Féria.

Une « ouverture en beauté » y est annoncée :

« C’est toujours un grand moment : l’ouverture de la Féria se fera comme il se doit, avec le défilé de la Vierge, en direction des arènes où se tiendra la messe. Instants d’émotions partagées, que l’on soit croyant ou non. »

Comme pour la fête du cochon, la municipalité F.N. laisserait indirectement entendre que l’Islam en tant que religion, n’aurait pas sa place dans notre pays.

Ces fêtes estivales organisées par des élus F.N., ne doivent en aucun cas servir, à véhiculer leurs visions xénophobes à l’encontre de nos compatriotes musulmans mais au contraire entièrement rester laïques pour partager tous ensemble ces moments festifs.

Nous continuerons à défendre nos valeurs Républicaines ; c’est le combat que chacun d’entre nous doit mener.