par Bernard Rols

Sur TF1 lundi 30 mars, il y en avait pour 3 heures de débat ! Après les deux billets précédents ;-), ici le 2ème grand thème du débat : Pouvoir d’achat, Chômage, protection sociale.

FF – Il donnera la liberté de négociation pour chaque entreprise sur le temps de travail.

EM – Il ne faut pas supprimer les 35 heures dans la loi. Il faut renvoyer à l’accord d’entreprise ou par branche, le temps de travail pour plus de souplesse et de liberté. Il faut redonner du dialogue social. Il faut baisser la fiscalité des entreprises. Il propose de ramener l’impôt sur les sociétés à 25 %.

BH – il mettra en place le revenu universel en complément de la feuille de paie, ce qui équivaudra à 200 euros net pour le SMIC. Il mettra en place la pénibilité : le burn-out doit être reconnue comme une maladie professionnelle. Il réduira le temps de travail.

JLM – L’Etat doit donner un contrat de travail aux chômeurs de longue durée. Il fera 100 milliards d’investissements (politique de longue durée) Il préconise le partage du temps de travail. Il abrogera la loi El Khomri. Les heures supplémentaires seront payées à partir de 35 heures. Il augmentera le SMIC.

MLP – Elle dénonce l’ultralibéralisme et les délocalisations. Il faut revenir au patriotisme économique. Elle dénonce aussi la concurrence déloyale mis en place par l’Europe. Elle taxera les produits importés à 35 %.


Une question sur la fiscalité : comment relancer le pouvoir d’achat ?

BH - Il revient sur le revenu universel qu’il mettra en place le 01/01/2018.

FF – Il faut relancer l’investissement, baisser les charges sur les salaires et rétablir le quotient familial.

EM – Il est d’accord avec FF sur les 2 premières mesures. Il faudra faire 60 milliards d’économies. Il supprimera la taxe d’habitation (10 milliards financés par les économies)

JLM – il veut porter les 5 tranches d’imposition à 14. Il ne veut plus d’allocations chômage ou pensions inférieures au seuil de pauvreté.

MLP – Elle veut la protection des agriculteurs et des indépendants. Elle veut l’amnistie pour les arriérés du RSI. Le minimum vieillesse sera augmenté de 20 % comme l’allocation pour handicapés. La prime du pouvoir d’achat sera financée par une taxe de 3% à l’importation. Elle fera baisser le prix des mutuelles par une interdiction sur leurs publicités (économie réalisée 8 milliards)

À ce moment du débat, FF et EM interpellent MLP sur la faillite du pays, selon eux, si nous sortions de l’euro.


Une question sur les retraites :

BH – Il veut un départ plus tôt pour ceux qui ont exercé des travaux pénibles. Il est favorable au don de trimestres cotisés dans un couple.

JLM – Il veut abaisser l’âge de départ. Revenir aux 60 ans avec 40 annuités.

MLP – Elle est aussi pour une retraire à 60 ans avec 40 annuités. Il faut recréer de l’emploi pour équilibrer le régime de répartition.

FF – Il faut aller vers une évolution jusqu’à 65 ans. Sécuriser le financement. Il augmentera les petites retraites ainsi que les pensions de reversion.

EM – Il faut une réforme en profondeur. Les droits acquis ne doivent pas être différents selon les statuts ( 1 euro cotisé doit donner les mêmes droits pour tout le monde)


Une autre question sur la santé :

BH – Il veut réduire les risques contre les maladies chroniques. L’accès aux soins pour tous et mettre en place des incitations pour lutter contre les déserts médicaux. Il constate un dysfonctionnement de l’hôpital public et il veut une réforme du financement de l’hôpital.

JLM – Il faut créer une Sécurité Sociale pour un remboursement à 100 %. Il faut y inclure les complémentaires santé et supprimer le RSI.

FF – Il veut remettre les généralistes au cœur du système de santé et augmenter les médecins. Il veut créer des maisons de santé et donner de l’autonomie aux hôpitaux.

EM – Il est d’accord avec l’autonomie des hôpitaux et mieux payer les médecins. Il mettra l’accent sur la prévention et simplifier le RSI.

MLP – Elle veut que les médicaments soient vendus à l’unité pour éviter le gaspillage et développer les médicaments génériques. Maintenir la médecine du travail. Elle demande le droit à l’oubli pour les anciens malades (5 ans) ; Il faut répondre au problème de l’autisme.

BH – il faut augmenter l’APAD de 30 %. Il demande le droit à l’euthanasie.

JLM – Il veut inscrire ce droit dans la Constitution.