par Frédéric Lefebvre-Naré

Le Conseil Municipal de ce lundi 26 mai portait notamment sur les comptes de l'année 2013, le développement durable en 2013, le financement des associations et centres sociaux, les rythmes scolaires, et quelques suppressions / créations de poste en Mairie ; ainsi que sur le rapprochement avec les communes voisines du Grand Paris.

J'ai commencé à publier des notes cursives de ce Conseil avec mes explications de vote :

1 - Les comptes 2013. (où le lecteur apprendra notamment que les "-20% de budget d'indemnités d'élus" claironnés par la nouvelle Municipalité, étaient un chiffre bidon…).

2 - Développement durable et social (où je prévois de dire un mot sur le centre social Conjugue…)

Suite, éclats de voix et fin (avec le mot que j'aurais dit sur Conjugue).

Il reste en fait quelques points à retranscrire, sur le personnel municipal et sur l'agglomération / Grand Paris.

La tension agressive qui régnait dans la salle a malheureusement trouvé une suite inattendue après la clôture : ma collègue Marie-Josée Cayzac a été agressée à la sortie Nord du parc de la Mairie.

Au nom d'Engagés pour Argenteuil et en mon nom propre, je soutiens Marie-Jo et condamne cet acte de violence politique, grotesque et inquiétant.

Cette agression témoigne d'une dégradation du climat politique à Argenteuil.

J'espère que le Maire saisira l'occasion qui lui est donnée de s'engager fermement pour la "démocratie apaisée" qu'il a annoncée, en portant plainte au nom du Conseil Municipal, comme je le lui ai demandé avec mes colistiers dans cette Assemblée.