par Frédéric Lefebvre-Naré

à ma gauche, des représentants de l'Intersyndicale demandent à intervenir,

intersyndicale.jpg

à ma droite, des représentants de FIMINCO s'apprêtent à présenter le projet sur l'île Héloïse.

Fiminco.jpg

Le Maire donne la parole à M. Videcocq pour 3 minutes.

Il en fait un usage aussi bref qu'efficace : au nom de l'intersyndicale, M. Videcoq demande au Maire de "respecter la loi" en n'intégrant pas la prime communale dans le nouveau régime indemnitaire dit RIFSEEP. "Si vous ne le faites pas, nous irons beaucoup plus loin".


M. Azancot, de FIMINCO, indique que d'ici 2025, 130000 nouveaux m2 de commerces seront implantés dans les communes voisines.

L'évasion commerciale est de presque 100% sur le bricolage-jardinerie, la maison, la culture, l'électronique… certes faute de ces grandes surfaces spécialisées à Argenteuil.

On aurait pu implanter un hypermarché de 5 ou 6000 m2, il aurait trouvé son marché, ce n'est pas le choix qu'on a retenu, mais une solution locale. On va travailler sur l'équipement de la maison, le bricolage-jardinerie sans installer une énorme surface, dans un contexte urbain, la mode on a une évasion de 42 M€, la culture il n'est pas sûr qu'on ait un équipement… on a soumis à la CDAC 14000 m2 de surface de vente, soit 10000 m2 hors alimentaire, on n'aura pas la place d'installer toutes les activités. Le jouet, 4 M€, ça ne permettra probablement pas d'installer une enseigne, l'électroménager 25 M€…

Argenteuil : 24% des commerces fermés en 8 ans !

Le taux de vacance, 7%, est peu supérieur à la moyenne nationale. Les performances des commerces d'Argenteuil sont "moyennes-basses".

Plan masse : ouverture vers Gabriel Péri, rue commerçante avec des commerces sur 2 niveaux…

Enquête publique environnementale prévue pour mars 2018. Permis de construire l'été 2018.

10000 m2 de multiplexe, salle de spectacles et restauration ; et 10000 m2 de logements.

Parkings en superstructure sur 2 niveaux, et un parking en sous-sol, vide parce qu'uniquement dévolu aux commerces, et inondable.

Un accès en face du Conservatoire…

Nous allons mener un travail avec Voies Navigables de France pour raccorder cet équipement aux berges de Seine dont on est coupé par la RD311.

La galerie culturelle très importante, donne directement sur la Seine.

Un projet paysager très ambitieux : 200 arbres… dont 20 à grand développement (de 15 mètres en moyenne) au lieu de 19 aujourd'hui (de 18 mètres en moyenne). Des potagers et espaces plantés pour les résidents. La surface végétalisée sera multipliée par 3.

La salle de spectacles donne une vision directe sur la Seine.

Les commerces existants ont des loyers et des charges très élevés, ça crée une vraie difficulté, nous aurons une valeur locative plus conforme… Du fait de la division en volume sans GIE commerçant, on aura des charges extrêmement faibles.

Le cinéma, on vous l'avait présenté dans notre dernière intervention. Dans l'examen du dossier en CNACi, il y a eu une intervention des associations et d'Etoile Cinémas pour un travail en synergie avec le Figuier Blanc.

La salle de spectacles répondra aux besoins des spectacles modernes. Et permettra une grande facilité d'exploitation. La salle pourra être complément à plat, ou avec des gradins avancés, ou divisée en deux.

Sur le plan alimentaire, comme on vous le laissait deviner tout à l'heure, on a fait le choix de travailler avec Intermarché qui se déplacerait là, M. Filippi des Mousquetaires est présent ici. Il est implanté depuis 1984 rue Paul Vaillant-Couturier. (enfin, pas loin). Sa surface passerait de 1200 à 1800 m2. On va l'aider à grandir, à se moderniser. On va permettre de développer une autre opération sur la rue Paul Vaillant-Couturier.

À l'étage de l'Intermarché, un espace détente ouvert sur la Seine, un espace restauration ouvert sur la Seine, et sans doute un travail avec une enseigne spécialisée pour le culturel.

Une part importante de bio, de no gluten et de vegan. On a vraiment montré sur ce sujet qu'on savait travailler local.

La zone de chalandise est de 908000 habitants, on a un très gros potentiel.

Le projet est appelé "Cap Héloïse".

M. Azancot présente une vue 3D de la salle de spectacles.

Il y aura des loges (!), un espace traiteur, et de l'autre côté un multiplexe et un restaurant sur la Seine.

Puis une vue sur le cinéma qui semble sur le point de s'effondrer, "là c'est déformé c'est pas la réalité" !

Enfin un film 3D "qui sera visible sur notre site dans des conditions optimales".

Georges Mothron : "je tenais à vous remercier".

M. Azancot : sur la hauteur, j'avais dit que j'en parlerais… Héloïse esst une voie très large, 24m, on a un immeuble de 54 mètres, tout un repérage de l'ensemble des immeubles, c'est un parti pris qu'on ne peut pas aimer mais sur lequel on a voulu se positionner. Le cinéma est à 43 m depuis le sol, le pont lui-même est très élevé… l'immeuble d'habitation le plus élevé et de 33 m, ce qui, rapporté à la largeur de la voie qui est de 24 m, n'est pas démesuré.

(…)

Chers visiteurs, je devrai reporter à demain la publication des débats : ça va trop vite et… ma batterie diminue trop. Je dois garder un peu de jus pour mes prochaines interventions.

A demain et d'ici là, suivez la vidéo !