Blog d'Engagés pour Argenteuil

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 9 novembre 2016

Un défi civique — l'élection de Donald Trump

François Bayrou, président du Mouvement Démocrate, a réagi dans les termes suivants, que nous partageons, au résultat de la présidentielle américaine :

"L’élection de Donald Trump va marquer le monde pour une longue période.

Il y a d’abord une réalité : partout sur la planète les peuples refusent l’ordre établi d’où ils se sentent rejetés.

Mais le changement qu’ils cherchent, ils croient le trouver au travers des excès, des caricatures, des retours en arrière et des rejets. Et c’est là qu’est le danger.

Deux questions se posent à chacun de nous : est-ce que ce choix peut produire du bien ? Et acceptons-nous d’aller dans le sens de cette pente ?

Pour nous, la réponse est deux fois non. Non, cette surenchère ne peut pas produire du bien : dans l’histoire, elle a toujours conduit aux plus cruelles désillusions, et souvent pire encore, et les victimes sont en premier les moins favorisés et les moins protégés. Et non, nous ne voulons pas nous y livrer, nous voulons y résister.

Cela impose donc de prendre volontairement à notre compte le changement profond, nécessaire, dont les peuples ont besoin, eux qui ne veulent pas supporter un monde sur lequel on ne pourrait pas agir.

Cela impose de penser un monde nouveau.

Cela oblige à rompre avec l’endurcissement d’un univers dominé par la puissance exclusive de l’argent, de remettre en cause la montée qui paraît inexorable des inégalités et des exclusions.

Cela impose que la démocratie se transforme et se dépasse, qu’elle soit enfin honnête, que chacun y ait accès et s’y reconnaisse, que des leaders dignes de ce nom sortent du monde clos dans lequel ils sont enfermés, qu’ils cessent de parler la langue des chiffres pour parler la langue des hommes, au masculin comme au féminin.

Cela impose qu’ils trouvent au fond d’eux-mêmes et qu’ils proposent un idéal nouveau.

Ce défi est un défi civique. Et nous sommes décidés à le relever."

mercredi 17 août 2016

Décès du Directeur Général des Services de la Ville — qu'il repose en paix

J'ai appris le décès de M. Harold Matysen, et j'ai le regret d'en faire part aux lecteurs qui l'apprendraient ici.

Comme l'indique aujourd'hui Le Parisien, M. Matysen a mis fin à ses jours.

Les Argenteuillais et les services municipaux perdent un dirigeant exigeant envers lui-même et attentif aux intérêts de la Ville.

Son prédécesseur au même poste, Joël Fournié, perd un ami de longue date, longtemps collègue au sein du cabinet Knopfler.

Je dis ici à Joël, comme à sa famille et aux Argenteuillais, toute ma tristesse et mes regrets.

En Commission des Finances, M. Matysen représentait les services, connaissant le budget municipal mieux que chacun des élus. Aux questions que je posais comme conseiller d'opposition, il répondait avec rigueur, alliant la compétence, la loyauté envers la majorité municipale qui l'employait, et le respect démocratique du rôle de chaque élu.

Frédéric Lefebvre-Naré - président d'Engagés pour Argenteuil

samedi 14 novembre 2015

À nos morts

Une nouvelle fois, des fanatiques ont répandu la mort, tout près de chez nous, à Paris et à Saint-Denis.

De nombreux innocents ont perdu la vie.

Horrifiés, nous nous associons à la douleur des familles et des proches des victimes.

Plus que jamais, nous appelons ceux et celles qui croient aux valeurs de notre République, à la Démocratie, à s'unir contre la barbarie.

Dans son histoire, la France a démontré qu'elle savait se rassembler pour vaincre.

Plus que jamais, nous appelons à l'union et à la fraternité entre les citoyens, entre leurs communautés, pour échapper à l'escalade de la xénophobie ou du racisme, et restaurer la sécurité dans la paix civile.

lundi 24 août 2015

Engagés pour Argenteuil appelle à la tolérance zéro contre le racisme à Argenteuil

Le Maire d’Argenteuil, Georges Mothron, vient de « suspendre » son Adjointe déléguée aux affaires scolaires et à la culture, Martine Rousseau, pour avoir republié sur sa page Facebook une pseudo-blague raciste contre les personnes de couleur, dans le contexte de la rentrée scolaire.

En fait, quelques jours avant, la même personne avait déjà republié sur Facebook un texte contre l’immigration provenant d’un site islamophobe, selon BFM-TV.

Nous nous réjouissons que le Maire d’Argenteuil réagisse fermement à ce qu’il appelle une « prise de position personnelle ».

Mais s’agit-il bien d’une « prise de position personnelle » ? Au contraire : ce ne sont que deux témoignages d’échanges collectifs, sur les réseaux sociaux, qui témoignent d’une pseudo-culture, raciste et islamophobe, suffisamment répandue dans cette équipe municipale et ses « amis » pour réunir les commentaires approbateurs, les « like » (« j’aime ») et les « share » (« partager »).

Dès la campagne municipale de 2013-2014, nous, militants du centre démocrate, avions été frappés par cette différence de culture et de valeurs entre les groupes militants pour les deux principales listes : la campagne de la liste « Tous Fiers d’Être Argenteuillais » conduite par Philippe Doucet nous était apparue bien plus cohérente avec les valeurs démocrates.

Nous appelons :

  • Monsieur le Maire, Georges Mothron, à faire preuve désormais d’une tolérance zéro contre cette pseudo-culture, du racisme et du mépris, qui menace la société argenteuillaise,
  • Madame Martine Rousseau à présenter immédiatement, aux personnes visées par ses publications, ses excuses publiques.

P.S. Nous prenons bonne note des excuses présentées par Madame Rousseau lors du Conseil Municipal ce 29 septembre, et l'en remercions.

- page 2 de 5 -