Engagés pour Argenteuil

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 8 juin 2017

Dimanche, ça vaut la peine d'aller voter…

par Frédéric Lefebvre-Naré

… spécialement ce dimanche parce qu'il y a plein d'excellents candidats !

Fabrice David, candidat franconvillois multirécidiviste sur notre territoire, se présente cette fois au nom d'une "Confédération pour l’Homme, l’animal et la planète". Selon Gilles Boyer, les deux qualités indispensables pour réussir en politique sont le culot et la persévérance : Fabrice David a les deux.

Leïla Louchart représente l'Union Populaire Républicaine de François Asselineau, "le candidat du Frexit". Je partage une autre conception de la place de la France en Europe. Mais pour ceux qui veulent sortir de l'Europe, voilà au moins un vote clair et limpide.

Franck Debeaud, pour le Parti Chrétien-Démocrate, est un ami de longue date. Il est en politique pour de bonnes raisons. J'apprécie à la Commission d'Appel d'Offres de la Ville son intégrité et son engagement pour l'intérêt général. Son programme est clair et net. J'ai beaucoup de désaccords avec celui-ci, comme avec celui de l'UPR ; mais pour qui se sentirait plus proche du PCD, voilà un homme qui mérite votre vote.

Dominique Mariette est l'un des militants sociaux et politiques les plus reconnus de notre circonscription. À la fois un intellectuel créatif et fidèle à ses convictions, un homme entreprenant et attaché à faire aboutir ses projets, il a le sens du contact et de l'amitié. Si Lutte Ouvrière, dont le calendrier restait bloqué sur 1917, doit avoir un député en 2017, Dominique accomplirait remarquablement la mission.

Souad Aumigny porte l'étiquette de l'Alliance Écologiste Indépendante et du Mouvement 100% avec qui nous (Résistons !) aurions pu nous allier pour ces élections. J'ai été en relation pendant la campagne présidentielle avec leur leader Jean-Marc Governatori, et ai beaucoup apprécié son professionnalisme bonhomme.

Pascal Bertolini représente Europe Écologie – Les Verts. C'est le parti aux côtés duquel j'ai été candidat pour la première fois, aux municipales 2001 à Argenteuil sur la liste "Verte et ouverte", et malgré tous ses déboires, ma sympathie est entière.

Pierre Renucci est le candidat du Front National. Le FN m'a surpris en nous envoyant cet historien de l'Antiquité romaine, conscient de "la monstruosité du pouvoir". Une personne qui gagne certainement à être connue, et qui relèverait tout aussi certainement le niveau du futur groupe FN de l'Assemblée.

Gilles Savry, candidat Les Républicains, est, au sein de l'équipe historique du maire Georges Mothron, celui qui n'avait jamais encore été envoyé au combat électoral. Son sérieux, son écoute et son attachement à Argenteuil comme à Bezons font l'unanimité.

Stanley Paraison se présente au nom du "Centre" selon la presse : c'est la famille politique dont je suis le plus proche. Ses bulletins de vote seront rares dans les bureaux, et d'autant plus chers.

Dominique Lesparre, maire de Bezons, incarne le PCF canal historique — 85 années ininterrompues de municipalités communistes à Bezons, ville qui a su prendre le virage, du rôle de ville-atelier à celui de satellite de La Défense. Mes ex-camarades MoDem de l' "Union démocrate pour Bezons" ont trouvé en lui un partenaire fiable et sérieux.

Philippe Doucet, député PS sortant, a tenté a de multiples reprises de secouer son parti comme il a voulu à Argenteuil "réveiller la belle endormie". Surtout sur les sujets socialement explosifs, qu'il a toujours attaqués de front. Rien à voir avec les armoires de godillots dont les Présidents successifs meublent le Parlement. Philippe Doucet est aussi pour EpA, comme chef de l'opposition municipale, un allié loyal aux engagements pris et respectueux de la diversité de son groupe.

Fiona Lazaar représente bien La République en marche, et ses 31 ans, comme l'année passée à coordonner le groupe local de ce parti, laissent augurer une grande capacité d'initiative comme de jugement. Elle a bien voulu nous rencontrer et témoigner d'une démarche collective qui nous rappelle, en plus prometteur, l'esprit positif et l'espoir des débuts du MoDem à Argenteuil-Bezons.

Françoise Pacha-Stiegler, candidate de La France Insoumise, a servi notre ville de longue date et en connaît beautés et détours. Nous avons également pu échanger avec elle[1], et elle nous a fait part de priorités très proches des nôtres : l'emploi local, en particulier industriel, le logement, en particulier la transparence dans le logement social, la sécurité dans les écoles et les cités aujourd'hui rongées par les trafics. Déjà pendant la présidentielle, Jean Lassalle comme moi avions eu la surprise de nous retrouver, avec le candidat de la France insoumise, en phase sur l'essentiel : la financiarisation à dénouer, la mainmise des lobbies sur l'Europe à lever, les communes à dégager de la fibrose technocratique des intercommunalités et autres métropoles.

Chères concitoyennes, chers concitoyens, allons voter ce dimanche, nos 13 candidats en valent la peine !

(également publié sur mon blog personnel)

Merci aux auteurs d'Un regard sur Argenteuil (législative 2012) dont ce billet s'inspire !

Notes

[1] Nous avions également une rencontre prévue avec Franck Debeaud, Dominique Lesparre et Philippe Doucet ; si cela ne s'est pas fait, c'est surtout que nous les connaissions déjà bien !

mercredi 31 mai 2017

Alphonse Allais voulait construire les villes à la campagne. Argenteuil met les espaces verts en l'air.

par Pierre Belot, avec EpA

La modification du PLU, entraînée par le projet de multiplexe, a fait l'objet d'une enquête publique dont le rapport vient d'être publié.

Première remarque, quand je dis multiplexe, c'est pour faire plus court que le pompeux "Pôle à dominante culturelle, de loisirs et de commerces" (qui deviendrait rapidement PDCLC).

Deuxième remarque : on peut se demander à quoi sert le PLU si, dès qu'un projet pointe son nez, on lui taille un profil ad hoc. La modification ne consiste qu'à décrire et approuver ce projet qui va à l'inverse du PLU… précédent.

Venons-en au vif du sujet. Un projet, a priori, c'est positif. Un projet de construction, c'est encore mieux. Ça génère de la valeur ajoutée donc de la croissance ; on nage dans le bonheur. Si en plus la finalité est de faire consommer, alors les compteurs explosent. Dans ce cas de figure, n'essayez pas d'émettre la moindre critique. A moins d'opposer un argument légal, vous allez dans le mur.

On en est là. Dans ce rapport, les objections sont pertinentes, à tel point que certaines suscitent même des questions complémentaires du Commissaire-Enquêteur. Mais les réponses de l'EPT (le Territoire "T5", censé porter le projet) ne sont pas à la hauteur. Cela va de la conversation de sourds à l'argument d'autorité. Il s'agit d'un pur exercice académique. Il faut répondre. Point.

A nouveau pour faire court, je branche le décodeur de novlangue sur les questions et les réponses, et cela donne ceci :

  • Problèmes de circulation ? — Ce n'est pas encore étudié, mais on y veillera.
  • Espaces verts ? — En toitures.
  • Impact sur les commerces existants ? — Tous les commerces de Centre-ville doivent y gagner (ben voyons !).
  • Impact sur les cinémas ? — Les offres seront complémentaires. (Si le multiplexe choisit le cinéma commercial, le Figuier Blanc est coulé)
  • Pourquoi vendre au privé ? — Les objectifs du PLU seront respectés (?)
  • Remplacement de la salle Jean Vilar par une salle privée ? — Pas de réponse sur le futur coût de location.

Juste pour rire, voici la réponse au problème d'espace vert, sans le décodeur :

« La vocation de développement d’un pôle culturel, commercial et de loisirs, renforçant l’attractivité du centre-ville, nécessite une densité d’occupation du sol au sein de la zone UGP3. L’offre en espaces verts est développée de ce fait en toitures et hors sol, afin d’intégrer des éléments de végétalisation de manière innovante et de créer des espaces qualitatifs confortant son identité ».

L'espace vert hors sol, en voilà une belle innovation, une innovation qualitative confortant l'identité. Alphonse Allais voulait construire les villes à la campagne, mais il ne pensait pas que les architechnocrates du XXIe siècle inverseraient sa boutade. Pour recréer la campagne à la ville, il suffit de remettre sur le toit les espaces verts qu'on détruit au sol. Les oiseaux apprécieront.

On pourrait aussi discuter longtemps sur la volonté de "créer un signal urbain fort en entrée de ville". Encore des mots à la mode sous la plume des technocrates. J'ignorais ce désir des Argenteuillais que je voyais plutôt attiré par la reconquête des berges de la Seine.

Vous croyez que les automobilistes bloqués sur le pont d'Argenteuil ne perçoivent pas suffisamment le signal urbain fort en entrée de ville ?

jeudi 25 mai 2017

En deuil avec Manchester

par Bernard Rols, avec EpA

Novembre 2015 : Paris, Saint-Denis

Mars 2016 : Bruxelles

Juillet 2016 : Nice

Décembre 2016 : Berlin

Mai 2017 : Manchester, après Londres il y a quelques semaines

Nous pleurons encore une fois les victimes de ces tueries : cette fois-ci, des enfants qui partageaient avec leur idole pendant un concert pop, un moment de joie et de bonheur.

Un assassin, idolâtrant l’Etat Islamiste, a décidé de se faire exploser.

22 personnes sont mortes, comme celles qui à Paris assistaient à un concert rock, comme celles de Nice venues voir en famille un feu d’artifice.

Je garderai en mémoire l’hommage de la sœur d’une victime de Nice : « Ils étaient venus voir le ciel, pas le rejoindre ».

Nous devons rester stoïques et unis dans la douleur car c’est notre force en réponse à ces horreurs.

Appeler au contraire à la haine, invectiver nos compatriotes musulmans, c’est aller dans le sens des intégristes.

Ils veulent par la guerre civile, la mort de nos démocraties.

Les combattre est notre devoir d’hommes et de femmes libres, d’humanistes.

Engagés pour Argenteuil, solidaire du peuple anglais, présente ses condoléances aux familles des victimes.

dimanche 14 mai 2017

Nous serons heureux de rencontrer les candidats à la législative

Engagés pour Argenteuil, associés pour une action politique à l'échelle de notre ville, nous nous sentons très concernés par l'élection législative à Argenteuil-Bezons.

Nous recevrons avec plaisir chacun(e) des candidat(e)s qui souhaiteront nous rencontrer. Nous échangerons avec eux sur la façon dont le futur député, ou la future députée, contribuera à l'évolution de notre territoire au sein de la nation.

Les sujets qui nous tiennent à coeur sont, bien sûr, ceux régulièrement évoqués sur ce blog et annoncés dès notre création.

Nous annoncerons, autant que possible, ces rencontres sur ce blog : chacune sera ouverte à qui voudra y participer ; merci de contacter Pierre par mail à contact // at // engagespourargenteuil.fr, ou d'indiquer votre intérêt en commentaire du billet correspondant.

inauguration_butte_orgemont.png

- page 1 de 60