par Bernard Rols

Le Gouvernement annonce un moratoire de 6 mois :

  • suspension de l'augmentation des taxes sur les carburants
  • suspension du contrôle technique renforcé
  • suspension de l'augmentation des tarifs du gaz et de l'électricité pour cet hiver.

C'est tout ? Et le moratoire sur le "foutage de gueule" c'est à partir de quand ?

Depuis hier, sur les plateaux TV, j'entends parler de justice sociale, de justice fiscale, d'ISF à rétablir, de transition énergétique.

Certes… mais ce n'est que de la communication.

Qui a parlé, parmi les politiques invités sur les dits plateaux, de lutte contre la précarité, contre le chômage de masse ? Personne.

Quant au FN et ses acolytes (Dupont-Aignan entre autres), ils sont "incendiaires" dans leurs déclarations.

Le pays a plus que jamais besoin d'unité et de solidarité, non d'une guerre civile.

Au fait, Anne Hidalgo, elle en pense quoi ?

Va t-elle à son tour faire un moratoire sur son interdiction, à partir du 01/07/2019, des véhicules polluants appartenant aux plus précaires d'entre nous ?