par Frédéric Lefebvre-Naré

2. Métropole du Grand Paris : Opposition à la proposition de création de deux Territoires dans la Boucle de Seine et demande de création du Territoire de la Boucle Nord des Hauts-de-Seine

Dans le cadre du Grand Paris auquel Argenteuil a adhéré, la Ville souhaitait la création d'un territoire "grande boucle Nord" comprenant La Défense, le port de Gennevilliers et les communes environnantes, de Neuilly à Villeneuve-la-Garenne et d'Argenteuil à Suresnes.

C'est grand, mais c'est complémentaire et équilibré.

L'État en a décidé autrement et l'a coupé en deux, un territoire "T5" au Nord et une Grande Défense plus au Sud. La plupart des villes de la Grande Défense, et toutes les villes du territoire "T5" s'y opposent. La Ville propose au vote une motion pour revenir à un grand territoire commun.

Nous sommes sur ce point d'accord avec la Municipalité… mais elle ne récolte que ce qu'elle a semé en dissolvant Argenteuil-Bezons. La logique d'organisation du territoire que porte l'État était connue depuis longtemps, malgré les multiples manoeuvres d'Argenteuil et de certaines parties de l'UMP (Courbevoie et Puteaux…).

Philippe Doucet, en réponse, rappelle que Gennevilliers "avec 200 M€ de budget (grâce au Port) et 44000 habitants, n'a jamais voulu créer une Agglomération", ne voulait pas partager ses recettes. (Et pour mémoire, ne veut pas être aujourd'hui seule à payer pour le "T5").

Avec le Grand Paris, "le partage des recettes se fait à l'échelle de la métropole".

"Un territoire de 1 million d'habitants, trop gros pour faire quoi que ce soit ensemble, ce n'est pas le sens de la réforme."

"Tous les autres territoires ont autour de 400000 habitants, et au milieu, il y en aurait un d'un million ? ce n'est pas le sens de la réforme". Il y a tout de même aussi Paris et ses 2 millions d'habitants.

"Nous avons des choses en commun avec Gennevilliers et Colombes, mais quoi avec Puteaux ?"

Philippe Doucet indique que "nous ne prendrons pas part au vote sur ces motions".

Georges Mothron rappelle le "cavalier législatif" que Philippe Doucet avait fait voter pour permettre à des communes de grande couronne comme Argenteuil, d'entrer dans le Grand Paris ; certes, mais en quoi Philippe Doucet s'est-il prononcé ici contre le Grand Paris ?

Philippe Métézeau (maire adjoint, UDI) dit "apprécier cet échange, qui n'était pas dit sur un ton polémique", mais constate justement que Philippe Doucet n'est pas intervenu ici contre le Grand Paris !

Philippe Métézeau cite le tract du PCF contre un "territoire qui concentre les richesses autour de la Défense" en la séparant des "communes plus populaires" : tout est dit !

(Et en effet, me voilà d'accord avec le PCF !).

Philippe Métézeau : les deux seuls Maires opposants à ce grand territoire, ceux de Puteaux et de Neuilly, seront surpris du soutien de la gauche argenteuillaise !

Georges Mothron rappelle que le Conseil Municipal de Gennevilliers a voté à l'unanimité contre la séparation des deux territoires.

Georges Mothron avait annoncé deux votes sur les deux points, mais n'en fait qu'un finalement — pas grave, j'aurais voté pour les deux.