par Frédéric Lefebvre-Naré

Le "mégaplexe" de MM. Mothron et Doucet a d'abord été présenté comme un multiplexe. Quelle gifle pour les municipalités Mothron et Doucet qui ont construit et inauguré le Figuier Blanc ! Une réalisation énorme (et fort coûteuse) désormais vouée aux quelques dizaines de spectateurs des films "art et essai"… Je cède la parole à François Demay qui commentait ainsi, sur Facebook, mon billet précédent :

De prime abord, quid de la salle Jean Gabin, puisque les salles du Figuier Blanc seraient destinées aux films "art et essai" ? Autant dire une fermeture programmée. Argenteuil n'est pas le quartier Latin à Paris.

D'autre part, un multiplexe à Bezons, dont le projet a été recalé par la préfecture en juin (recalé en fait par la voix contre d'Argenteuil… mais Bezons a fait appel). Un avis favorable au projet Mégarama de Montigny. En revanche, elle a rendu un avis défavorable au dossier Kinépolis de Cormeilles-en-Parisis. Nous, on fait plus fort… un Mégaplexe ! C'est quoi, cette frénésie commerciale et soudaine de constructions de salles de cinéma ? Quelles garanties culturelles sur des programmations de films européens à petit budget mais de bonne qualité intellectuelle ? La seule garantie, c'est l'approvisionnement en pop-corn...