par Frédéric Lefebvre-Naré

C'était ce samedi 7 mai la manifestation devant l'Hôtel de Ville contre la censure des films "La sociologue et l'ourson" et "3000 nuits". Tous les adhérents d'EpA disponibles y étaient !

En complément de la brève du Parisien, mon livetweet @fredericln (et merci à leurs auteurs pour la quarantaine de "retweets" et "like") !

Toutes les couleurs de la liberté #Argenteuil contre la censure

manifcensure1_3860.jpg

Pour ces 2 films, être déprogrammés par une municipalité est "inédit" – Omar Slaouti

manifcensure2_slaouti_3862.jpg

Laurence Conan, Association de Défense du Cinéma Indépendant, contre une "censure purement politique" : diffuserait ces films en plein air, "une belle nuit debout !"

manifcensure3_conan_3863.jpg

Solidarité Palestine demande la reprogrammation des films, pour la "liberté d'expression" et le débat sur 2 sujets importants, "mariage pour tous" et Palestine.

Omar Slaouti rappelle qu'en 2015, la Ville d'Argenteuil avait censuré 4 des panneaux de l'exposition de l'ATMF sur l'histoire de l'immigration… et, depuis, a coupé sa subvention.

Le Maire nous coupe le courant, indique Omar Slaouti. Mais il y a de la batterie ;-)

manifcensure4_3867.jpg

(Un groupe palestinien de danse était venu sur la manifestation et interprète trois titres, et fait danser le public sur un quatrième).

Kaddour Hadadi HK "lâche rien", la manif reprend en choeur – une version customisée #Argenteuil contre la censure

manifcensure5_Kaddour_3871.jpg

(Très belle voix, en passant, clarté et émotion, malgré la sono de fortune)

Mathias Théry, coréalisateur de La sociologue et l'ourson @LaSocio_LOurson : "Partout où je présente ce film, on me parle d'Argenteuil !"

manifcensure6_thery_3872.jpg

La productrice de "3000 nuits" encourage #Argenteuil engagée contre une censure que sa "société n'a jamais rencontrée".

manifcensure7_3874.jpg

Mickaël, d'Act-Up, attaque la "tartufferie" du Maire d'Argenteuil et salue la diffusion en plein air annoncée, en rappelant un slogan d'Act-Up : "silence=mort"

manifcensure8_actup_3875.jpg

Une représentante de l'Inter-LGBT va dans le même sens : "Pendant des années on nous a réduits au silence, et silence=mort"

manifcensure9_LGBT_3876.jpg

Un représentant du Syndicat des distributeurs indépendants du cinéma : "Le visa (de contrôle du) CNC est justement fait pour éviter que des maires ne censurent." Cette déprogrammation est donc, selon lui, "illégale et illégitime".

manifcensure10_3877.jpg

Un organisateur du festival Ciné Palestine rappelle que "3000 nuits fera l'ouverture" de ce festival, à l'Institut du Monde Arabe et à Aubervilliers".

manifcensure11_Nasser_3880.jpg

Le représentant des distributeurs indépendants revient ajouter un point : une Mairie ne peut interdire un film "sauf trouble à l'ordre public", ce qui n'était pas arrivé "depuis 1967" (avec le film "Bérets verts" avec John Wayne… affaire qui avait précisément conduit à instaurer ce visa du CNC.)

Omar Slaouti, en Monsieur Loyal, fait tourner des boîtes d'oursons en chocolat, invite à contribuer aux frais, et donne la parole à qui veut : Dominique Mariette intervient d'une voix assez forte pour être entendue du 3ème étage de l'Hôtel de Ville…

manifcensure12_mariette_3882.jpg

Je prends également le micro[1] pour féliciter et remercier organisateurs et participants : à Engagés pour Argenteuil, nous approuvions évidemment le but de cette manifestation. Mais nous aurions pu craindre qu'elle ne soit "pro-mariage pour tous", alors qu'on a le droit d'être contre ; ou pro-cause palestinienne, alors qu'on a aussi le droit d'être contre ; ou… de gauche, alors que nous ne sommes pas de gauche !… Les associations organisatrices ont su dépasser ces différences au nom de la liberté, cause qui les dépasse toutes et permet de défendre chacune d'elles. Nous espérons demain et dans les mois qui viennent toujours plus de mobilisation et d'actions à Argenteuil pour faire avancer la liberté, le débat, la création, la culture, la démocratie.

Et merci aussi d'avoir suivi le livetweet ou cette retranscription !

Addendum 8 mai 2016 : ça alors, il y avait une caméra qui tournait, celle de notre concitoyen et commentateur triton ! Merci à lui pour ces images :

Notes

[1] Et évidemment ce n'est pas sur Twitter ;-)