par Frédéric Lefebvre-Naré

Comme je l'ai écrit hier, le Maire et le Député coulent le Figuier Blanc en demandant à Fiminco de créer une grande salle de spectacles et 10 salles de cinéma à 400 mètres de là en bord de Seine.

Le Député et ancien Maire a ironisé en Conseil Municipal sur le positionnement du Figuier Blanc : il assume la décision de ne pas y avoir accepté de "pop-corn", mais sans pop-corn, selon lui, pas de fréquentation possible hormis celle de quelques militants de la culture… Le Maire, en toute cohérence avec son prédécesseur, propose de réserver aux "films d'art et d'essai" ces 3 salles qui totalisent 884 places !

Avec 1004 places de cinéma pour 107000 habitants (Jean Gabin inclus), Argenteuil est presque à la moyenne du département. Cet équipement peut-il être rempli par les seuls spectateurs "d'art et d'essai" ? Sérieusement ?

Au contraire, pour que l'investissement que nous avons payé sur nos impôts en vaille la peine, il faudrait enfin faire tourner normalement ces équipements.

  1. Les ouvrir sur des horaires complets au lieu de les laisser dormir le soir. Et s'il faut pour cela faire appel à un gestionnaire privé en complément du personnel municipal, pourquoi pas ?
  2. Permettre l'achat de billets en ligne sur les grands sites de réservation, et même, l'achat groupé billet de cinéma + place de parking.
  3. Tracer et rendre agréables les itinéraires piétons, actuellement introuvables pour les non-Argenteuillais, sur les cent mètres du parking au cinéma, et retour ;-)

Cela ne me semble pas bien difficile. Voilà des priorités pour une municipalité qui respecterait ses propres investissements, et l'argent des Argenteuillais.